• • Fascination }

Fascination, le premier fansite français sur Fascination, de Stephenie Meyer.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kiliana
Shérif
Shérif


Nombre de messages : 329
Age : 29
Localisation : dans les yeux d'Edward Cullen ^^
Date d'inscription : 17/03/2007

Détails
Listening to:
Loving: Twilight ^^
Watching:

MessageSujet: Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^   Mer 26 Nov 2008 - 0:30

Voilà ! J'ai écris cette nouvelle, il y a de cela quelques semaines pour un travail à l'école. Dites-moi ce que vous en pensez et soyez pas trop michants !!!

ps. c'est pas moi qui ai choisi les noms ;-)


L’imprévu


Je m’appelle Julien, j’ai vingt-six ans. Je suis mariée à une femme du nom d’Alice qui a le même âge que moi. De notre union est née la plus charmante des petites filles que nous avons prénommée Rose.
Ce fut par une matinée ennuyeuse à la polyvalente que j’ai fait la connaissance de la merveilleuse femme qui est Alice Lemay.

À l’époque, nous avions tous les deux seize ans. Alice était comme on dit, la « p’tite nouvelle » de l’école. Ce fut d’un pas plutôt sûr qu’elle entra dans la classe de chimie.

Lorsque mon regard s’arrêta sur elle, je fus charmé par sa grande beauté digne d’une princesse des contes de fées. Ses cheveux châtain cendré, lui arrêtaient au milieu du dos et en plus elle avait les yeux bleu vert comme la mer des Caraïbes. S’il avait été possible de me noyer dans des yeux si magnifiques, je crois que je l’aurais fait.

Bien-sûr, je ne fus pas seul à la remarquer. Un gars assis à côté de moi, la reluqua ainsi que plusieurs autres incluant quelques filles jalouses.

Quelques minutes après avoir eu le courage de s’être présentée devant toute la classe, elle vint s’asseoir à ma table.
- Salut, lui dis-je d’une manière plutôt timide qu’à l’habitude.

J’entendais des « maudit chanceux!», «j’aimerais tellement ça être à la place de Julien… », « vraiment pétard cette fille !» ainsi que «Bianca» la « bitch » de l’école qui parlait à une de ses « esclaves ».

- Qu’est-ce qu’elle a que je n’ai pas pour qu’ils bavent tous comme ça !?

C’est alors qu’Alice me répondit du plus beau sourire que jamais encore une fille ne m’avait dédié et ce tout en continuant de parler.

- Quel est ton nom ? me demanda-t-elle en arborant le plus charmant des sourires.

Je m’appelle Julien et pour être plus précis, Julien Deschênes.

Elle me présenta sa main afin que nous puissions échanger une poignée.

- Heureuse de te rencontrer Julien Deschênes, dit-elle sincèrement. Moi c’est Alice Lemay.
Nous échangeâmes nos numéros de téléphone tout en parlant de la pluie et du beau temps.
Un mois plus tard, nous formions un couple. C’est donc ainsi que le destin a mis sur ma route cette femme qui est la plus parfaite à mes yeux.

La véritable histoire à laquelle je veux en venir, commence ici.
Un après-midi du mois de Mai, alors que je m’apprêtais à sortir pour aller m’entraîner, j’ai reçu un appel téléphonique de mon patron. Ce dernier m’appelait pour me demander si j’étais disponible pour remplacer un gars sur le chantier de construction à Rimouski. Je lui ai dis tout d’abord que je devais en parler avec ma femme, pour ensuite lui répondre que je le rappellerais au soir à ce sujet.
Après cet appel plutôt imprévu, je me rendis à la salle de bain. En apercevant mon reflet dans le miroir, je constatai que je n’avais pas excessivement vieilli. Mis à part les muscles que j’avais de développé par rapport à ma période « échalote » à la polyvalente.

Je décidai donc de me préparer pour le souper du soir qu’on avait organisé ma femme et moi pour fêter nos 5 années de mariage.
Avec ma main, j’ébouriffai mes cheveux noirs comme ma femme les aimait. Elle prétendait que ce look me donnait un petit air malicieux et adorable. Ma crinière contrastait définitivement avec mes yeux vert pâle.

Quelques instants plus tard, Alice arriva avec Rose. Elle était chargée de sacs d’épicerie pleins à craquer ainsi que la petite dans ses bras. Avec un petit sourire narquois, je me dirigeai vers ma femme, pris la petite et la déposa sur la chaise haute.

Alice et moi, nous nous embrassâmes lèvres contre lèvres.

- Ça va ma belle? Lui dis-je tendrement.

- Pas vraiment, il pleut dehors et je n’ai pas pu m’empêcher de tout apporter à l’intérieur.

- Tu sais ce que je t’ai dis la dernière fois mon amour, dis-je insistant. Tu dois faire plusieurs allers-retours si tu veux entrer les sacs.

- Je sais Julien, je sais... mais j’avais tellement hâte de te voir, j’ai quand même passé tout l’après-midi avec la petite qui se plaignait par rapport à ses dents qui percent.
Je l’a trouvais toujours plus belle de jour en jour. En effet, elle, elle avait changée. Elle avait pris un peu de poids mais c’est à peine si ça faisait une différence. Bien sûr, ça je ne devais jamais lui dire, de peur de me faire couper la tête ou autre chose…
- Alice, dis-je en l’embrassant sur la joue, je dois partir tôt demain pour Rimouski.

Le regard de ma femme qui était souriant devint plutôt triste et inquiet.
- Mais Julien, répliqua-t-elle, nous avons loué une chambre à l’hôtel pour ce soir…
- Je sais, lui répondis-je, mais tu sais bien que nous devons nous ramasser de l’argent pour notre voyage de fin d’année.
Alice parut alarmée.

- Notre souper ! Tu veux l’annuler lui aussi ?!... et Rimouski c’est pas mal loin tu ne trouves pas?
- Non, nous le ferons mais pour la chambre nous annulons, luis dis-je, je n’ai pas le choix chérie… et pour ce qui est de Rimouski, ce n’est qu’à seulement 5 heures de route. Je serai revenu pour Vendredi soir mon amour.
Le lendemain matin, je partis à 5 heures et j’arrivai à 10 heures et treize à Rimouski.
J’étais assez dépaysé. Il faut dire que je ne connaissais pas très bien cette ville car ce n’était que la troisième fois que je m’y rendais.
Arrivé à l’hôtel des Gouverneurs, je m’y pris une chambre. En m’en allant travailler, je vis que pour ces temps ci de l’année il n’y avait pas beaucoup de gens dans les rues. Toutes les autres fois ou je m’étais rendu dans cette ville, je pouvais apercevoir une tonne d’étudiants dévalant les trottoirs de la rue St-Germain.

Je me perdis en me rendant au chantier de construction. J’ai alors demandé à une dame dans la rue de m’indiquer le chemin. Elle m’expliqua celui qui était le plus court et me dit à la toute fin : « C’est rare en tabarnouche que quelqu’un se perde à Rimouski! »
Cinq minutes plus tard, j’arrivai enfin.

À la fin de ma journée de travail, j’étais si épuisé et sale qu’arrivé à l’hôtel, je pris une douche et fit une petite sieste bien méritée sur le lit et ce, sans même prendre le temps de retirer les couvertures.

Il était six heures lorsque je me décidai enfin de me rendre au cinéma voir le dernier de la série Batman. Le film fut de courte durée, car je m’endormis durant la projection. Sorti du cinéma des fans incontestés du héros me dévisageaient.

En revenant à l’hôtel, je vis dans la rue une dame traversant tant bien que mal avec sa canne et ses sacs. Elle n’avait pourtant pas l’air vieux. La dame devait donc avoir eu un accident. Je décidai donc d’aider cette pauvre femme. Je me stationnai au coin de la rue pour ensuite l’inviter à prendre place dans ma Toyota rouge. À mon grand étonnement, elle accepta en me disant que je lui rappelais quelqu’un et que j’étais un charmant jeune homme.

En arrivant devant chez-elle, la dame m’invita à prendre un café dans sa jolie demeure. En enlevant son manteau, je vis que cette petite femme aux longs cheveux bruns et aux yeux verts ne devait pas avoir plus de cinquante ans.
Elle me dit son nom ; Arianne. Nous discutâmes de tout et de rien jusqu’à ce que je lui demande, tasse de café en main, pourquoi elle avait accepté de monter en voiture avec un jeune inconnu. Elle me dit alors que c’est parce que je lui rappelais sont défunt mari, qui était décédé à la suite d’un terrible accident survenu il y a quelques années de cela. Je devinai donc le pourquoi de la canne.
En continuant de parler, elle me montra une photo de deux enfants.
- Ce sont mes enfants que j’ai malheureusement fait adoptés à la naissance dû à un manque d’argent… j’ai décidé à la dernière minute de leur offrir ce qu’il y a de mieux pour eux. C’est fou comme ils me manquent! Dit-elle d’un air nostalgique.

Au bout d’un moment, Arianne me révéla quelque chose dont je fus abasourdi.
Vers huit heures, j’appelai Alice pour lui dire de venir à Rimouski le plus vite possible, bref que c’était urgent et ce sans même prendre le temps de lui dire que je l’aimais.
Elle fit donc garder Rose chez sa sœur et arriva vers une heure du matin à Rimouski. Aussitôt qu’elle eu mis les pieds dans la ville, Alice se rendit à l’hôtel des Gouverneurs et frappa à la porte de ma chambre. C’est alors qu’elle aperçut un papier dépassant de l’embrasure de la porte. Elle le prit et le lis immédiatement.

Alice,
Rejoins-moi à l’adresse suivante :
101, Rue St-Pierre
Fais-vite!

Arrivée à destination, je vis qu’Alice avait le regard si inquiet que je fus obligé de me détourner de celui-ci.

- Alice, j’ai quelque chose de vraiment très important à te dire… dis-je avec les yeux fuyants et l’envie de pleurer.

- Qu’y a-t-il de si important à me dire en cette heure de la nuit et pourquoi donc Julien Deschênes ne me l’as tu pas dis au téléphone à la place ?!... tu ne m’as pas trompée tout de même ?, dit –elle avec un air triste et froid.
- Non, Alice, je ne rien fais de tel, c’est autre chose qui importe beaucoup pour moi et pour toi…
- Dis-le alors Julien… je suis très fatiguée mon amour, j’ai quand même fait cin-cent kilomètres en voiture pour te rejoindre ici…

- Derrière moi, une dame du nom d’Arianne habite cette maison…, repris-je. Je l’ai rencontré ce soir, je l’ai invité à prendre place dans ma voiture et elle m’a ensuite invité à prendre un café chez-elle…

Je vis dans les yeux d’Alice, qu’elle ne voyait d’aucune façon où je voulais en venir.
Je continuai doucement.

- Cette dame, c’est ma… mère.

Ma femme plaça une main devant sa bouche. Elle fut étonnée.

- C’est merveilleux, s’écria t-elle. C’est donc pour cela que tu m’as appelé! Tu veux me présenter ta mère. Oh mon dieu Julien je n’en reviens pas mon amour! Dit-elle tellement excité qu’elle aurait pu en faire une syncope.

Je repris de plus belle.

- Oui Alice, c’est merveilleux… mais pour nous deux ça reste à voir.

Elle ne comprit pas sur le coup. Peut-être était ce dû à son cerveau qui n’était pas enfin près à assimiler cette nouvelle.

- Alice nous sommes jumeaux!


©Kiliana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chany1987.skyrock.com/
Mick'heyy
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 106
Age : 21
Localisation : Cannes
Date d'inscription : 20/07/2008

Détails
Listening to:
Loving: Ian :'D
Watching:

MessageSujet: Re: Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^   Mer 26 Nov 2008 - 13:52

Oooh ! Quelle chute ! Je m'attendais que ce soit la mère de l'un des deux mais... PAS DES DEUX ! xD

Sinon j'ai bien aimé lire ta nouvelle. Je l'ai trouvé aisé à lire. J'aime beaucouuup !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://popspauline.skyblog.com
LadyAnn14
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 120
Age : 26
Localisation : honfleur (14)
Date d'inscription : 22/11/2008

Détails
Listening to: the one (kylie minogue)
Loving: Edward
Watching: the world

MessageSujet: Re: Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^   Mer 26 Nov 2008 - 15:52

oulà c'est dingue tout ça!!!
très jolie histoire même si j'ai quand même quelque réticence au côté incestueux mais bon après tout, ils ne le savaient pas!!
bravo miss continue et fais-en nous part!
bis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mylife7601.skyrock.com
Sarah Cullen
Vampire
Vampire


Nombre de messages : 412
Age : 25
Localisation : Quelque part à Forks dans les bras d'un certain Cullen
Date d'inscription : 19/10/2008

Détails
Listening to:
Loving:
Watching:

MessageSujet: Re: Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^   Mer 26 Nov 2008 - 15:58

Quelle dénouement je ne m'y attendais pas du tout.
Mais j'ai bien aimé alors continue!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sevenchests.forumactif.org/forum.htm
Kiliana
Shérif
Shérif


Nombre de messages : 329
Age : 29
Localisation : dans les yeux d'Edward Cullen ^^
Date d'inscription : 17/03/2007

Détails
Listening to:
Loving: Twilight ^^
Watching:

MessageSujet: Re: Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^   Jeu 27 Nov 2008 - 21:10

Aww eh bien je suis contente que vous l'ayez apprécié ^^
Dans ce cas ça se pourrait que j'en écris d'autres Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chany1987.skyrock.com/
.> Zaïla <.
Mitch's wife
Mitch's wife


Nombre de messages : 1051
Age : 21
Localisation : Auch
Date d'inscription : 20/03/2008

Détails
Listening to: Sweet and Low
Loving: Them !
Watching: GG

MessageSujet: Re: Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^   Dim 21 Déc 2008 - 14:04

Oooh, cte fiiin x)
J'mattendais à ce qu'elle soit la mère d'Alice en fait, mais des deux.... Woaaw, excellent x)
On veut la suiiite =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^   Aujourd'hui à 7:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle littéraire que j'ai écris ^^
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche sur la nouvelle littéraire
» Collaboration littéraire (JDR) : Valorisez votre plume !
» Votre genre littéraire préféré.
» Nouvelle émission littéraire sur Radio-Canada (radio)
» Le magazine littéraire du mois de juin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• • Fascination } :: Hors - Fascination :: Off topic :: Fan Arts-
Sauter vers: