• • Fascination }

Fascination, le premier fansite français sur Fascination, de Stephenie Meyer.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lan
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Mer 3 Oct 2007 - 19:16

Allez, j'me lance. Voici le (tout) début d'une histoire qui avait germé dans ma tête... J'aimerais avoir votre avis, et n'hésitez pas à me le dire si c'est franchement mauvais Twisted Evil .
Le narrateur est un garçon (Pour l'instant ... sans nom).




Invisible





Chapitre premier.





Le lundi matin était un mauvais moment à passer. Mais je m’étais habitué. Se lever, s’habiller, aller au lycée, j’en étais capable sans jamais quitter l’épais brouillard dû à un réveil matinal. La journée commençait par deux heures de maths, rien de mieux pour se mettre dans l’ambiance.
En attendant le prof, je regardais les autres. Je ne connaissais que la moitié des noms, mais ça n’avait pas d’importance. L’année prochaine, on serait à nouveau séparés, et la plus grande partie des élèves de ma classe se perdraient de vue.
Personne ne m’adressa la parole, je n’y prêtais pas attention. Il faisait froid dans la salle de cours, le chauffage ne s’était pas encore mis en route. Notre prof, M. Karlson, avait l’air crevé. Sans un sourire, il commença son cours. Les lois de probabilité continues, ça s’annonçait bien. S’il y avait bien une matière que j’aimais, c’était les maths. Tout y est logique, rien ne pouvait y être qu' à moitié vrai.
J’observais les gens de ma classe. Endormis, pour la plupart. Je me demandais ce qu’ils faisaient là, à huit heures du matin dans cette salle gelée, si ça ne les intéressait pas. Je me demandais s’ils avaient des projets d’avenir.
Puis je m’aperçus que moi non plus je n’écoutais pas le cours, que le prof avait réussi, je ne sais trop comment, à rendre la chose monotone et inintéressante. Avais-je des rêves ? Un seul, mais irréalisable.
Vraiment, je la sentais mal cette année.
Ho, j’aurais sans doute le bac. Je ne m’en sortais pas trop mal dans l’ensemble, et la physique et les maths remontaient toujours mes moyennes. Mais avoir le bacho, ça ne servait plus à grand chose. Presque tout le monde était bac plus cinq, que ce soit l’informaticien ou le boulanger du coin.
Les deux heures s’écoulèrent si lentement que j’eus le temps de mourir et de ressusciter. Quand enfin la sonnerie retentit, je soufflais. Cinq minute de pause, le temps de changer de salle.
Anglais. Je m’assis rapidement dans le fond de la salle, à côté d’une fille qui ne pus retenir une moue boudeuse en me voyant. Désolé ma vieille, je me serais bien assis ailleurs s’il y avait eu de la place, crois-moi ! Je me préparais à replonger dans ma rêverie quand on frappa à la porte. La prof grimaça, ayant sans doute peur de perdre l’attention de ses élèves à cause de l’interruption. Sans un mot, elle alla ouvrir la porte, et se retrouva nez à nez avec le proviseur.
- Ho, Monsieur le Directeur ! Excusez- moi, si j’avais su que c’était vous, je ne vous aurais pas fait attendre ! minauda-t elle.
- Aucun problème Madame Jeferman. Grommela-t il. - Je vous amène une nouvelle élève.
Il s’écarta pour laisser entrer l’intéressée.
J’eus un choc. Elle était… À couper le souffle. Je n’avais jamais vu une aussi jolie fille. Plutôt grande, svelte, elle avait de longs cheveux noirs, raides, qui encadraient un visage aux traits fins. Mais ce qui retenait l’attention, c’ était ses yeux.
Immenses, bleu clair, ils ressortaient incroyablement sur sa peau foncée.
Elle s’avança d’une démarche souple et élégante, sans prêter la moindre attention aux regards désabusés que lui lançait l’ensemble de la classe. Le directeur la suivit des yeux, eut un bref sourire, puis referma la porte derrière lui.
Mme Jeferman toussota.
- Et bien… Bienvenue, Mademoiselle. Présentez vous rapidement au reste de la classe, s’il vous plait.
La fille lui jeta un sourire éblouissant, et la prof sembla se recroqueviller sur elle-même.
- Je m’appelle Soko. Je vivais à Oxford avant de venir ici. Dit elle en souriant.
Elle avait une voix mélodieuse, et un léger accent. Indéfinissable. Pas anglais, j’en étais persuadé.
Madame Jeferman sembla soudain très intéressée.
- D’Oxford, vraiment ? Tu parles couramment anglais dans ce cas ?
- Oui, en effet.
Pendant quelques secondes, la vieille prof sembla hésiter. Je savais exactement ce à quoi elle pensait. Entamerait-elle la discussion avec la nouvelle, en anglais, pour une fois, tenter d’impressionner ses élèves ? Mais si jamais l’étrangère ne comprenait pas ce qu’elle lui disait, elle aurait honte, et sa mésaventure se répandrait dans le lycée entier comme une traînée de poudre. Elle se résigna donc et sans un mot, fit signe à la jeune femme d’aller s’asseoir au premier rang, sur la chaise en face de son bureau.
Alors que la prof reprenait péniblement son cours, j’en profitais pour jeter un coup d’oeil à la fille. Elle sortit ses affaires d’un geste gracieux, et se plongea dans le cours.
La fin de l’heure arriva, mais à la place de l’empressement habituel que certains m’étaient à sortir de la classe, il se forma un attroupement autour de la nouvelle. J’y jetais un vague coup d’oeil, et ne pu retenir un ricanement. Sept ou huit garçons. Et vas-y que je me propose comme guide, et voilà que pousse les autres pour être sur le devant de la scène. Je tendis l’oreille, intéressé par la réaction de la fille.
- C’est très sympa de votre part, mais je saurais me débrouiller toute seule.
Pas trop mal comme répartie. Gentille, mais ferme. Mais ils ne l’écoutaient même pas, ils se contentaient de la dévisager. Je la vis pousser un minuscule soupire de résignation, ce qui me remplit d’une froide satisfaction.
Je me faufilais à travers les tables, et sortis à mon tour.
Je ne la revis pas de la journée, mais j’entendis beaucoup parler d’elle. Tout le lycée n’avait que son nom en bouche. La plupart des gens l’avaient déjà catalogué, j’en étais certain.
En arrivant chez moi, je m’installais directement derrière le vieux clavier qui me faisait office d’instrument. Le piano, c’était mon rêve de toujours. Je ne jouais pas trop mal, pour quelqu’un qui n’avait jamais pris de cours. La première fois ou j’avais tapoté des touches, je m’en souvenais comme si c’était hier. Et pourtant ça remontait à une bonne dizaine d’années.
Notre ancien voisin avait décidé de vendre. Il trouvait qu’il pleuvait trop dans la région, et il prévoyait d’aller passer ses derniers jours en Provence. Il m’aimait bien, je crois, ce petit vieux. On s’était arrangé : Je lui servais de petit-fils, et il me faisait office de grand père.
La veille de son déménagement, il descendit à la cave et en remonta, non sans effort, une vieille malle à moitié rouillée. Dedans se trouvait mon clavier. Il l’installa dans notre salon, me planta devant et me montra comment retrouver la note do. Pendant deux bonnes semaines, je me contentais donc de retrouver le fameux do. Je n’étais pas vraiment un casse-cou comme gamin. Prudent, je ne sortais jamais. Au bout d’un certain temps, j’osai m’aventurer sur les autres touches. Quelques mois après, je demandai à ma mère de me payer des cours de piano, mais elle refusa.
Depuis tout ce temps-là, je n’avais toujours pas reçu une seule leçon de piano. Mais je ne m’en plaignais pas. Ma mère n’aurait jamais pu me payer un prof. J’avais acheté « le solfège pour les nuls » il y à quelques années, et mes connaissances s’arrêtaient à ça.
Le piano, pour moi, c’était comme les maths, logique. Les sons remplaçaient les nombres. L’ordre dans lequel ils devaient se suivre et se mêler n’était qu’une grosse équation.


Dernière édition par le Ven 5 Oct 2007 - 16:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kya
Membre Cullen
Membre Cullen


Nombre de messages : 996
Age : 35
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Jeu 4 Oct 2007 - 9:53

Intéressant... J'attends la suite pour dire si ça me plait ou pas^^ mdr je peux rien dire pour le moment lool

Ne m'en veut pas hein!! donc continue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoSo
Vampire
Vampire


Nombre de messages : 446
Age : 23
Localisation : Bien trop loin.
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Jeu 4 Oct 2007 - 12:30

Je suis du même avis que Kya.

Continue! (Réponse très constructive -_- )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiDine
Dazzling Member
Dazzling Member


Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Quimper !!
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Jeu 4 Oct 2007 - 15:50

J'aime bien le début alors mets vite la suite steuuplais! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pinkt0nic
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 201
Age : 24
Localisation : Peerdue dans mes pensées
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Jeu 4 Oct 2007 - 18:17

J'imprime et je lis ça ce soir =D !

EDIT : Pour finir j'ai pas attendu , je viens de finir !
J'adoOre =) ! Continue Continue =D !


Dernière édition par le Jeu 4 Oct 2007 - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elektr0-purple.skyrock.com
Céleste
Future épouse de Taylor
Future épouse de Taylor


Nombre de messages : 2676
Age : 21
Localisation : J'ai bien une idée mais...
Date d'inscription : 27/07/2007

Détails
Listening to: Over & Over - Three Days Grace
Loving: Me, I & myself xD
Watching: My phone.

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Jeu 4 Oct 2007 - 18:27

J'aime beaucoup ! Continue !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lan
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Ven 5 Oct 2007 - 16:17

Ma mère arriva vers huit heures, terrassée. En la voyant, je culpabilisais de n’avoir préparé que de la purée pour le dîner. Elle avait un boulot de dingue. Dix ans qu’elle bossait comme assistante d’avocat. Son patron s'appellait Maître Guitre, une vieille peau qui faisait tout ce qui était en son pouvoir pour l’anéantir. Le problème de ma mère, c’ était qu’elle était trop gentille. Elle n’osait jamais refuser, et elle souffrait en silence.
- Bast, tu as préparé quoi ?
- Pas grand chose. De la purée et des saucisses congelées.
- C’est parfait.
Elle s’affala sur sa chaise en poussant un soupir.
Au bout de quelques minutes de silence, ma mère se força à sourire et me demanda.
- Tu as passé une bonne journée ?
Je détestais ce genre de question. J’étais obligé de mentir, pour ne pas lui faire de la peine.
- Ben, comme d’habitude. Il y a une fille, une nouvelle, qui est venue dans notre classe.
- Ha bon ? et comment s’appelle-t elle ?
Grosse erreur d’avoir abordé le sujet, je venais de réveiller la curiosité de ma mère. D’un certain coté, je la comprenais. Je ne lui parlais jamais des gens de mon lycée. D’ailleurs, qu’est-ce qui m’avait pris de parler de la fille à ma mère ?
- Heu… Soko je crois.
- Ha.. Et elle est sympathique ?
- Aucune idée, je ne la connais pas.
Ma mère n’insista pas. Je débarrassais la table, l’embrassa puis montais dans ma chambre.
Trois exercices de maths. J’ouvris le livre et lu le premier énnoncé. Assez simple, même si je n’avais pas écouté le cours.
Sans m’en rendre compte, je repensais à la fille. Impossible de me concentrer, elle revenait à chaque fois dans mon esprit. J’essayais de me reprendre. Elle était belle, soit. Elle avait des cheveux absolument magnifiques, c’était une certitude. Mais ce n’était absolument pas une raison d’y penser maintenant.
Je n’allais pas me faire avoir. Pas question.
Je me replongeais de plus belle dans mes exercices, enfermant l’image de la jeune femme au fin fond de mon esprit.
Le lendemain, je me levais plus tôt que d’habitude, angoissé. Je n’avais pas passé une très bonne nuit.
Je prenais une longue douche, tentant de me remettre les idées en place.
Quand je descendais dans la cuisine, ma mère était déjà partie. J’attrapais une brioche, puis courru prendre le bus.
J’arrivais au lycée en avance. Je traversais le hall bondé, tentant de l’apercevoir parmi toutes les têtes endormies.
Toute la matinée, je la guettais. À midi, je mangeais rapidement à la cafétéria, pressé d’aller dans la salle 303.
J’y passais tous mes midis. Cette pièce était spéciale. Elle avait la taille d’une salle normale, mais on l’avait équipée d’un énorme piano à queue. Personne n’y venait jamais. Du moins, quand j’y étais, ce qui d’ailleurs m’arrangeais bien.
Je passais donc une petite heure à jouer, heureux. Je ne pensais plus à la fille.
Je ne la vis pas les deux jours qui suivirent. Pourtant, elle n’avait pas disparu, le lycée entier parlait d’elle comme l’arrivée du messie.
Vendredi matin arriva, et cette fois ci, j’étais sûr de la voir. J’arrivais devant la salle d’anglais en courrant presque.Vraiment pitoyable. Quelques minutes plus tard, elle arriva, toujours entourée d’une bande de jeunes. Encore plus belle que dans mon souvenir. Elle entra dans la classe sans me voir. Je pris soin de m’asseoir derrière elle. Le cours commença. Étude de texte. Je griffonnais quelques mots sans faire très attention à ce qui se passait. Comble de la malchance, la prof parut s’apercevoir que je ne suivais pas.
- Bastien ? Can you repeat what I just say ?
Bon. Ne t’affole pas, réfléchis. Elle vient de dire quoi ? Ha oui. Un truc sur les… La fille se retourna alors vers moi, et nos regards se croisèrent. Elle me jeta un petit sourire encourageant. Stop. Ne surtout pas la regarder…
- Bastien … ?
Merde. C’était sur quoi déjà ? Je m’en souvenais presque.
- Heu… I don’t remember. Sorry.
La prof émit un petit glapissement déçu, et chercha une autre victime à torturer.
Je ne pouvais pas faire pire. Au lieu de m’en tirer convenablement, j’avais perdu mes moyens. Et je passais pour un imbécile. Je me serais tué.
Le soir, en rentrant chez moi, je ne jouais pas tout de suite. J’avais réfléchi toute la journée à mon comportement. Et j’étais bien décidé à laisser la raison l’emporter sur ma nouvelle tendance à agir n’importe comment.
Le week-end passa, pluvieux. Je bossais toute la journée, et le reste du temps, je jouais.
Lundi matin, je me levais tranquillement. J’arrivais au lycée à l’heure. Je n’avais pas pensé à la fille. Du moins, pas trop.
Pendant l’heure d'anglais, je prenais garde à ne pas trop la regarder. Prenant même plaisir à écouter le cours.
A midi, ce fut avec un véritable soulagement que je rentrais dans la salle 303. Je m’installais et commençais à jouer. Une très vieille mélodie, que j’avais inventée il y avait déjà quelques années. Au bout de quelques minutes, j’entendis soudain la porte s’ouvrir. Je me retournais, surpris. Quelqu’un se tenait dans l’entrebâillement, un petit sourire aux lèvres.
Et ce quelqu’un, c’était elle.


Dernière édition par le Ven 5 Oct 2007 - 16:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiDine
Dazzling Member
Dazzling Member


Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Quimper !!
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Ven 5 Oct 2007 - 16:22

J'aime ta façon d'écrire! Et j'ai hâte de lire la suite! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoSo
Vampire
Vampire


Nombre de messages : 446
Age : 23
Localisation : Bien trop loin.
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Ven 5 Oct 2007 - 17:33

J'adoOore !!! C'est super bien écrit ! A un moment tu dis "Je débarrassais la table, l’embrassa" c'est l'embrassai il me semble Hmmm... .

Enfin, j'adore ! Vivement la suiite ! Grin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Céleste
Future épouse de Taylor
Future épouse de Taylor


Nombre de messages : 2676
Age : 21
Localisation : J'ai bien une idée mais...
Date d'inscription : 27/07/2007

Détails
Listening to: Over & Over - Three Days Grace
Loving: Me, I & myself xD
Watching: My phone.

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Ven 5 Oct 2007 - 19:22

J'ayyyyyyyyme !!! La suite, la suite !!! Je veux pas te fruster hein !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pinkt0nic
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 201
Age : 24
Localisation : Peerdue dans mes pensées
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Sam 6 Oct 2007 - 17:25

J'aime beaucoOup =D ! Je veux lire la suite ^^ Tu as déjà des fans mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elektr0-purple.skyrock.com
Lan
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Mar 9 Oct 2007 - 21:27

Désolé si l'extrait suivant est court, mais je n'ai pas énormément le temps d'écrire. Sad
J'attends le week end avec impatience pour m'y mettre sérieusement.
En tout cas, merci pour tous vos encouragements !



- Bonjour.
Je la regardais toujours, les joues en feu. Qu’elle était belle. Je tentais de ne pas la dévisager et observais donc son corps avec attention. Erreur. Je m’étais tant focaliser sur son visage que je n’avais pas fais très attention au reste mais … Elle avait un corps splendide. La taille mannequin, mais avec des courbes la ou il en fal…
-Hum, je te dérange peut être ? Reprit-elle avec un sourire.
- Heu non, du t…tout. Impossible de ne pas bégayer.
Devant mon incapacité à prononcer plus de deux phrases à la suite, elle sembla perdre patience.
- Je t’es entendu jouer depuis le couloir. C'est vraiment beau. Ces mélodies… Je ne les avaient jamais entendues.
- Ha heu… Et bien, merci.
Elle referma doucement la porte derrière elle et s’avança dans ma direction.
- Je m’appelle Soko. Dit-elle en me tendant la main. – Nous sommes dans le même cours d’anglais.
Je saisi sa main. Je tremblotais. Je la serrais énergiquement et tentais de me reprendre.
- Moi, c’est Bastien.
- Enchantée. Me dit-elle en souriant.
- Et… Tu joues aussi ? Je veux dire, du piano ?
- Non, je n’ai jamais eus l’occasion de m’y mettre sérieusement et … Je suis assez nulle. Dit-elle en riant.
Ne sachant quoi répondre à ça, je reportais mon fragment d’attention sur le piano, et un silence pesant s’installa entre nous.
- Tu ne voudrais pas jouer quelque chose ? Elle parlait d’une voix légère, insouciante.
- Je n’ai jamais joué devant quelqu’un.
Ce n’était qu’à moitié vrai. J’avais déjà interprété quelques morceaux de Schubert à ma mère. Mais là, même si elle ne l’avait pas dit directement, je savais qu'elle voulait que je joue mes morceaux.
- Vraiment ? Je trouve ça dommage. Le talent doit être partagé. Reprit-elle en me regardant droit dans les yeux. J’essayais, en vain, dé détourner mon regard, mais nos yeux étaient comme aimantés.
Elle se retourna alors, et alla s’asseoir dans un des vieux fauteuils rouges, à environ cinq mètres de moi. Je ne savais quoi faire. Ou plutôt, je ne savais quoi jouer. Je posais mes mains sur le clavier, et laissais mes mains vagabonder Une vieille mélodie s’était imposée à moi. Triste et lente, elle paraissait simple mais était étonnement complexe. Mes doigts tremblaient. Les notes étaient timides, j’avais peur de faire une erreur. Mais au file du morceau, je prenais confiance en moi. J’improvisais certains passages dont je ne me souvenais plus.
J’éprouvais une sensation dès plus étrange. Je ne jouais pas pour moi, mais pour elle. Partager était finalement un acte assez égoïste.
On en tirait un plaisir fou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SoSo
Vampire
Vampire


Nombre de messages : 446
Age : 23
Localisation : Bien trop loin.
Date d'inscription : 12/09/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Mar 9 Oct 2007 - 22:18

Ehh !! C'est court, par rapport aux autres chapitres, mais c'est ... Super ! J'adore ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kya
Membre Cullen
Membre Cullen


Nombre de messages : 996
Age : 35
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Mer 10 Oct 2007 - 4:37

J'ai lu les 2 suites, et c'est tjs aussi siympa. Qulques petites.. comment dire, pas erreur, mais parfois tu fais 4 petites phrase alors que 1 ou au pire 2 pourrait très bien faire le texte un peu plus lisible.

J'ai hate de lire la suite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiDine
Dazzling Member
Dazzling Member


Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Quimper !!
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Jeu 11 Oct 2007 - 18:16

Oui moi aussi j'aprécis de plus en plus! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)   Aujourd'hui à 20:02

Revenir en haut Aller en bas
 
-Invisible- ( Ou les écrits d'une débutante.)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couture invisible !
» Le Roi Invisible de Gani Jakupi
» Lamar l'homme invisible
» [AIDE] invisible au sav ?
» UN MAL INVISIBLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• • Fascination } :: Hors - Fascination :: Off topic :: Fan Arts-
Sauter vers: