• • Fascination }

Fascination, le premier fansite français sur Fascination, de Stephenie Meyer.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Heaven's Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Night doit-il mourir ou pas?
oui, oui, ouiii è____é *mode sadique en force*
13%
 13% [ 3 ]
heeeeiiiin? parce qu'il y a des chances qu'il meuuuurt?? c'était pas une blague??? ç___ç
29%
 29% [ 7 ]
je veux pas savoir, je préfère avoir la surprise!
29%
 29% [ 7 ]
quéquicé Night ? ca se bouffe? >.>
29%
 29% [ 7 ]
Total des votes : 24
 

AuteurMessage
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Heaven's Night   Lun 26 Mar 2007 - 18:46

Voila, j'ai commencé un livre... (saku, je voulais t'en parler, mais j'ai commencé il y a pas plus tard qu'une semaine, et je compte bien me ratrapper Wink )
je ne peux pas trop m'esprimer sur ce que j'écris, je n'ai aucune expérience en la matière, c'est pourquoi je vous fais partager mes écrits, mes pensés....
en espérant que vous découvrivrez le plaisir de la lecture,
merci.







Prologue




Depuis toujours, les hommes ne peuvent s’empêcher de souhaiter des choses irréalisables. Il y aura toujours en nous une parcelle, infime soit elle, qui ne cessera de prier les étoiles. Il parait que la nuit est faîte de milliards de vœux qui resteront inaccessible pour l’éternité, on nomme ces souhaites « étoiles » …
Je me suis souvent adressée à la nuit, confiant tous mes désirs et regrets qui sont enfuis au plus profond de moi ; et j’ai espéré, supplié, et « souffert ». Chaque jour qui passe, je comprends un peu mieux le sens du mot « irréalisable », comme si on aurait voulu refaire la Terre, jouer avec les nuages, réssuciter un etre cher, celui que vous chérissez le plus, celui qui vous as appris à rire, à pleurer, à souffrir, et à aimer…


--------





Il faisait froid, si froid… Pourtant les fenêtres étaient closes et ma couverture recouvrait entièrement mon corps, un corps qui frissonnait. Premier jour d’automne, et aucune feuille morte a l’horizon. La température n’avait pas baissé depuis le début de l’été, et pourtant, je ne pouvais m’empêcher d’avoir froid, tout ce qu’il y a de plus normal, vu que mon cœur etait de glace.
Je n’ai jamais compris d’où provient ce cette « chose » qui m’empêchait de ressentir la moindre émotion, un bouclier sans cœur, cruel, tout comme celle qui qu’il habitait. Je n’ai jamais pleuré, jamais ri, et ce depuis que je suis née. Mes parents s’inquiétaient, et s’inquiètent toujours, mais ils restaient distants. La peur est un étrange sentiment. Je ne connaissais pas la douleur, ni la tristesse, ni même l’amour. J’ai aujourd’hui 17 ans, et je n’ai eu jusqu'à aujourd’hui aucun vréritable ami ; pourtant, je faisais tout pour leur ressembler. J’imitais leurs rires, leurs peurs, mais rien n’y faisait, je n'étais et ne serais jamais comme eux. J’aurais tant aimé « être comme tout le monde » , mais la pierre qui me servait de coeur ne l’entendais pas de cette façon.
Voila maintenant 17 années, 8 heures et 15 minutes que j'étais officiellement « morte a l’intérieur ». Pour la plus part, « naissance » rime avec « souffle de vie » ; en ce qui me concerne, on s’est trompé et a fait tout le contraire. Mais on a tous le droit a l’erreur, alors je ne cherchais pas a savoir pourquoi moi, et les pardonnait de leur inattention.
Ces derniers jours, je n’arrivais pas a trouver le sommeil, lui non plus ne voulait pas de moi. Pourtant, la nuit etait ma seule alliée, la seule qui ne me jugeait pas, ne me questionnait pas, m’écoutais, tout simplement.
La lune luit et ses halos de lumière épousaient la forme de ma couverture. C’était seulement les jours de pleine lune que je me sentais rassurée, comme si les rayons de cet astre m’enveloppaient et me berçaient, tendrement, comme une mère que je n’avais jamais eu. Dans cette familière atmosphère, je me détendis et fermai doucement mes yeux. Mais il ne suffit que de deux secondes pour que je les rouvris aussitôt. J’avais besoin de savoir que cette lumière était encore présente, j’avais déjà tant perdu que je ne supporterais plus aucune perte. C’etait absurde, je le savais, mais j'étais comme ça.
Je n’arrivais pas a quitter ce halo, je m’y accrochais comme si ma vie en dépendait ; or, elle en dépendais justement. Etrangement, je fermai les yeux sans plus aucune difficulté, complètement rassurée. La fatigue devait y être pour quelque chose mais j’avais l’étrange pressentiment que cette couleur argentée produite par la peine lune ne me quitterais désormais plus jamais.
6 heure 59… Comme chaque matin, je me réveillai juste avant que mon propre réveil ne sonna. Machinalement, je me dirigeais vers la salle de bain, complètement réveillée. Je ne manquais jamais de sommeil, encore une bizarrerie qui façonnait l’être étrange que j'étais. Je me fixais dans la glace et y aperçu la plus banale des filles que la terre a malheureusement pour elle portée. Mes cheveux ondulés vers les pointes retombaient sur mes épaules. Brune, comme 75 pour cent des filles de cette planete. Mes yeux noirs contrastaient avec la blancheur de ma peau.
Il parait que, jusqu'à l’age de 2 ans, la couleur de mes yeux prenait une couleur que je ne pourrais qualifier, tirant vers le violet foncé, parfois même clair….Mais pour les quinze années qui suivirent, la teinte de mes yeux ne s’unissait qu'a celle de mon âme, noire comme la nuit. J’essayais parfois, lorsque je repensais a mon enfance, de detecter la moindre parcelle violette qui se serait égarée par hasard dans mes iris, mais tout restait noir…une habitude. Enfin, cela appartenenait au passé, et en ce jour, j'étais face a mon reflet, désirant plus que tout au monde etre quelqu’un d’autre. Je soupirai, à quoi bon espérer ? l’espoir est le premier pas vers la deception.
De mes longs doigts qui se sont affinés avec les années, je replacai une mèche rebelle. On m’a souvent incité a jouer d’un instrument, pour mon plaisir disait on, mais je savais pertinemment qu’ils cherchaient tous désespérément à raviver une flamme d’émotion nommée plaisir en moi. Ils y croyaient tellement que je me suis lancée dans l’apprentissage du piano. Cela faisait maintenant plus d’une dizaine d’années. Je me débrouillais, enchaînant les morceaux de Bach a Mozart en passant par Bethoveen. Mais je n’y prennais aucun plaisir. Je jouais pour mes parents, et ils priaient pour moi, nous étions quitte.
Après m’etre habillée, je retrouvai maman dans la cuisine. Elle ne pouvait s’empêcher de me répéter comme chaque année :
- Alors ma chérie, prête pour la rentrée ?
Son sourire voulait laisser entendre une bienveillance assurée.
- Oui maman, dis-je en esquissant a mon tour un sourire.
Je me demandais a quand remontait la dernière discution sans une once d’hypocrisie…Bien sur, je ne m’en souvennais pas, c’était les jours où le soleil brillait encore pour mes parents, les jours qui précédaient ma naissance.
Ma mère baissa les yeux, comme si elle s’excusait a l’avance :
- Papa est parti tot ce matin, il rentrera tard.
Tiens, elle semblait sincère cette fois ci, son sourire hypocrite s'était effacé.
Papa…comme chaque jour. Je ne le voyais pratiquement jamais. Je savais pertinemment que papa voyait quelqu’un d’autre. J'étais peut être dépourvu de sentiment, mais je n'étais pas une idiote. Je trouvais tout simplement lâche de la part de mes parents de faire comme si de rien n’était et de me mettre volontairement un voile devant mes yeux. Ca ne me faisais ni chaud ni froid, alors comme toujours j’entrais dans leur jeu. J’espèrai juste que s’ils avaient eu un autre enfant que moi, qu’ils ne le prendraient pas pour un parfait idiot. Je ne l’espèrais pas pour mes parents, mais pour l’enfant.
- Ah bon…très bien.
Phrase habituelle, réponse habituelle. Je finis mon bol, puis le déposai dans le lavabo. C’etait le seul bol : papa n’était pas rentré hier soir, ils auraient pu au moins faire semblant et rajouter un bol en plus dans l’évier. Puisqu’ils me mentaient, autant qu'ils le fasse bien.
Je déposai un baiser glacial sur la joue de ma mère et sortis de la maison. Une légère brise matinale salua mon infraction sur son territoire. Le vent s’engouffra dans mes cheveux et ceux-ci volaient et dansaient, libres comme l’air. Je n’aimais pas les voir, les voir libres et heureux ; parce que je savais que moi, j’en étais incapable. Je sortis un élastique de la poche de mon jean et arrangeai a ma manière une queue de cheval. Je haissais mes cheveux, petits etres insouciants, heureux de pouvoir jouer avec le vent. Ils font parti de moi, il était normal que je les détestais.
7h45. J'ai fait le trajet à pied. Parée de mes baskets, aucun chemin ne me faisait peur, enfin, façon de parler...Le désordre qui règnait dans le préau me sortit de mes pensées. Chaque année, c'etait le même rituel : diaporama d'une centaine de gamins se jetant dans les bras, bavardant, et originaires du chaos qui règnait en maître dans un espace qui, bien évidement, laissait place a une multitude d'échos...pitié, achevez moi.
Il pleuvait. Assise près de la fenêtre, sur une chaise qui avait du voir passer la grand mère de notre principal, je voyais passer les heures qui s'enchaînaient, ponctuées par des présentations de professeurs dont je n'avais même plus le souvenir. Je soupirai et me laissai tomber en arrière, sur le dossier de ma chaise, les yeux fermés. L'année scolaire vennait a peine de commencer et la lassitude commencait déjà a prendre le dessus. J'ai examiné chacun des visages qui composaient ma nouvelle classe. Tous les mêmes, tous amis...
- Heaven ! Heaven, tenez vous bien, je vous prie!
La voix de Madame Lonest me ramèna a la réalité. Ah oui, mon prénom, emplie d'ironie, lui aussi. Je soupirai a nouveau.
- Excusez moi madame.
- Bien.
Elle se retourna vers la classe.
- Comme je vous le disais, je tenais a vous préciser quelques éléments avant de vous le présenter.
Mmmh, tiens, un nouveau?
- Il n'est pas tout a fait comme tout le monde; poursuit-elle. Il est atteint d'une maladie très rare qui le ronge de l'intérieur. Vous ne verrez pas la maladie de l'extérieur, mais elle existe belle et bien. Sa mort est déjà programmée, elle devrait normalement se d'ici un an environ. Il est sorti de l'hôpital pour pouvoir vivre pleinement ce qu'il lui reste a vivre. Il a lui même tenu a être scolarisé, "pour être comme les autres" a-t-il précisé. Alors je vous prie de l'accueillir comme il se doit.
"être comme les autres", ca me rappelle quelqu'un. Triste histoire, je l'avoue. Mais j'ai toujours cette pierre a la place du cœur, alors quand je vois toutes les autres filles la larme à l'œil, je ne peux qu'en déduire que c'est effectivement une triste histoire.
Puis, Mme Lonest reprit plus fort :
- Vous pouvez entrer, jeune homme.
Et c'est a peu près a ce moment précis que je perdis ma vue...

Fin du chapitre 1


®tout droit réservé

(suite a venir...)


Dernière édition par le Mar 28 Aoû 2007 - 15:05, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiliana
Shérif
Shérif


Nombre de messages : 329
Age : 29
Localisation : dans les yeux d'Edward Cullen ^^
Date d'inscription : 17/03/2007

Détails
Listening to:
Loving: Twilight ^^
Watching:

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mer 28 Mar 2007 - 20:52

J'aime <3

C'est très bien écrit, le déroulement de l'histoire est très bien :)
Je suis impatiente de voir la suite!!!! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chany1987.skyrock.com/
Lou
Amateur de Grizzli
Amateur de Grizzli


Nombre de messages : 1570
Age : 25
Localisation : Pas au pays imaginaire malheureusement.
Date d'inscription : 24/01/2007

Détails
Listening to: Stop This Song (Lovesick Melody) - Paramore
Loving: BEENJAAAMIIIN =D
Watching: Dr House

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Jeu 29 Mar 2007 - 15:42

Hmmm, j'ai commencé et j'ai dejà quelques petites choses à dire, dejà souhaits pas souhaites XD Et puis huuum j'aime pas trop ton "style" enfin c'est un peu trop ... poetique ? Enfin pas assez leger ...

*Pas taper*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loustrange.livejournal.com
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Jeu 29 Mar 2007 - 16:29

ahaha!!! XD thanks lou Wink mais c'est mon style d'écriture, j'y peux rien =P

et dalalya, merci beaucoup -^^-
mais la suite, le meilleur quoi, reste a venir =PP je vous dirais rien de plus^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiliana
Shérif
Shérif


Nombre de messages : 329
Age : 29
Localisation : dans les yeux d'Edward Cullen ^^
Date d'inscription : 17/03/2007

Détails
Listening to:
Loving: Twilight ^^
Watching:

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Jeu 29 Mar 2007 - 17:17

Mitsumi a écrit:
ahaha!!! XD thanks lou Wink mais c'est mon style d'écriture, j'y peux rien =P

et dalalya, merci beaucoup -^^-
mais la suite, le meilleur quoi, reste a venir =PP je vous dirais rien de plus^^

mais de rien ^^

et c'est Danalya Wink
mais tu peux m'appeler dana <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chany1987.skyrock.com/
Sakurette
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 107
Age : 23
Localisation : Perdue dans ses rêves les plus profonds...
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 15:03

1/2 heure au téléphone, et résulat ===> une Saku complètement baba !!

Sérieux, j'te l'ai déjà dit, sitôt qu'il est fini, SOUMETS-LE A UN EDITEUR !!
C'est magnifique, franchement, j'ai halluciné quand tu m'as dit que TU avais écrit CA !!

Je suis fan, y'a pas d'autres mots... NE VEUX LA SUITE !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakurette.skyblog.com
bella moon
Theonewhosaid "Ooops" ' life
Theonewhosaid


Nombre de messages : 2416
Age : 24
Localisation : In the Yellow Submarine...
Date d'inscription : 23/02/2007

Détails
Listening to: The boy does nothing
Loving: Dr House... a lot
Watching: Dr House !

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 15:52

j'aime bien ! :) j'attends de voir la suite...mais c'est vrai que c'est un peu lourd. tu compte faire une longue histoire ? dans ce cas c'est peut-etre un peu dur de commencer avec une fille qui ne ressent rien du tout, parce qu'après pour justifier ses réactions et tout ça, je te souhaite bien du plaisir pour trouver des arguments...

mais j'aime bien quand meme ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei
Membre Volturi
Membre Volturi


Nombre de messages : 1401
Age : 27
Localisation : Observe le Crépuscule
Date d'inscription : 13/01/2007

Détails
Listening to: Miyavi
Loving: Garrett
Watching: YOU XD

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 16:10

J'ai lu ton histoire ^^

Ton style ne me dérange pas, il est pas mal... Mais ce qui me gêne le plus, ce sont les phrases au présent... Ca fait dur à digerer... Je pense que si tu changeais les temps, ton texte serait plus fluide et il serait mieux comprit... Enfin après, c'est mon avis lol ^^

Voila Voila ^^

Citation :
dans ce cas c'est peut-etre un peu dur de commencer avec une fille qui ne ressent rien du tout
Il me semble qu'elle ressent quand même des émotions : à l'égard de ses parents (sinon elle se ficherait qu'ils lui mentent et elle ne jouerai pas "semblant"), de l'esperance, des désirs, des désillusions, de la peur aussi... Pour moi, elle n'est pas sans sentiments ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella moon
Theonewhosaid "Ooops" ' life
Theonewhosaid


Nombre de messages : 2416
Age : 24
Localisation : In the Yellow Submarine...
Date d'inscription : 23/02/2007

Détails
Listening to: The boy does nothing
Loving: Dr House... a lot
Watching: Dr House !

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 16:15

oui d'accord, c'est vrai. j'ai été un peu vite. mais c'est plus ou moins ce qu'elle dit au début de son texte...

Citation :
qui m’empêche de ressentir la moindre émotion, un bouclier sans cœur, cruel, tout comme celle qui qu’il habite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei
Membre Volturi
Membre Volturi


Nombre de messages : 1401
Age : 27
Localisation : Observe le Crépuscule
Date d'inscription : 13/01/2007

Détails
Listening to: Miyavi
Loving: Garrett
Watching: YOU XD

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 16:22

Oui... Tu as raison... Mais peut être qu'elle en a mais qu'elle ne s'en rend pas compte... non ? ^^

*enfin pour moi, elle est loin d'être dépourvue d'émotions... C'est problématique tout ça Neutral *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bella moon
Theonewhosaid "Ooops" ' life
Theonewhosaid


Nombre de messages : 2416
Age : 24
Localisation : In the Yellow Submarine...
Date d'inscription : 23/02/2007

Détails
Listening to: The boy does nothing
Loving: Dr House... a lot
Watching: Dr House !

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 16:33

justement c'est ça le problème ! ^^ si ça se trouve l'idée de départ était qu'elle ne ressente rien...mais comme c'est difficile, mitsu s'est déja trahie...

enfin, je m'avance peut-etre un peu trop là...attendons voir ses explications. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiliana
Shérif
Shérif


Nombre de messages : 329
Age : 29
Localisation : dans les yeux d'Edward Cullen ^^
Date d'inscription : 17/03/2007

Détails
Listening to:
Loving: Twilight ^^
Watching:

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 17:20

On veux voir la suuuuuuite!!!! ^^
<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chany1987.skyrock.com/
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 20:22

oulaaaaaaaaaaaaaaaa! Oo
je m'attendais pas a avoir autant de questions a la fois! XD
j'avoue que le style au présent est dur a digérer, mais bon, on verra ce que ca donnera a la fin... si c'est un probleme, je n'hésiterais pas a tout refaire^^
ensuite, pour les sentiments de la fille, le fait qu'elle ne ressente "rien", c'est assez relatif comme terme. Elle est humaine, donc ressent tout de meme quelques sentiments, mais ces sentiments sont ceux de son subconcient on va dire, mais elle n'a jamais ressenti des sentiments "concrets"...j'espère que vous m'avez comprise, hein ^^" bon, pour ce soir, je tape la suite^^ je la posterais dès que ca sera bon^^

(ps: est ce qu'un modo ou admin pourrait supprimer mes post où j'ai écrit "a supprimer", sil vous plait *0* )


Dernière édition par le Sam 31 Mar 2007 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 30 Mar 2007 - 21:49




Lorsqu'il entra dans la pièce, la lumière entra avec lui. "Il" était d'une si grande beauté que la perfection elle même semblait s'incliner devant lui. Ses cheveux étaient d'un noir absolu. Maintenus en bataille, ils encadraient un visage indescriptible, tant ses traits semblaient épouser ceux d'un ange...et encore, l'ange en serait jaloux.
Sa démarche élégante et ferme ne faisait qu'attirer tous les regards, et un silence de cathédrale s'installa, comme si chacun avait peur de voir cet ange s'envoler pour toujours. Il s'arreta près du professeur et c'était maintenant que je regrettais de m'être installée au fond de la classe. Mais la distance n'etait pas une barrière à l'absurde beauté de cet être. Une personne se tennant a cent mètres de lui n'aurait pu échapper au halo de lumière qui émanait de lui.
Tous les regards étaient braqués vers lui, et le sien restait fuyant....Quand soudain, son regard se dirigea vers le mien. Oh mon Dieu, ces yeux....ses yeux étaient de "cette" couleur, cette couleur que j'aimais tant, la même couleur que celle de la lune: argentés. Un ange qui avait la lune pour yeux...Si ce n'etait pas le paradis, ça y ressemblait fortement.
Mais que m'arrivai-t-il? C'était ca avoir des"papillons dans le ventre"? en ce qui me concernait, "guêpes déchaînées" serait le terme plus exacte. J'aurais voulu me détacher de ces deux océans, mais je m'y accrochais de toutes mes forces. J'avais l'impression que c'etait ma seule bouée de sauvetage mais je savais pertinemment qu'ils étaient a l'origine de ma noyade. J'en oubliai de cligner des yeux, et des picotements ne tardèrent pas a se faire ressentir. Mais je résistai, au point d'en avoir ...mal.
Je ne comprenais plus rien. J'avais peur, peur de tout ce qui m'arrivais, de ce que je "ressentais" à ce moment; peur de ce changement, et surtout peur de le voir s'envoler, lui, vers un endroit dont je ne portais que le nom.
Un sourire s'esquissa sur son visage, et chaque seconde qui passait m'incitait a m'évanouir, à mourir. Tout le monde bougeait autour de "nous", mais je n'entendais rien, ne voyais rien, à part lui, lui et son visage dévastateur. Si tout s'écroulait autour d'eux, je n'en serais que plus réjouis, car j'aurai eu comme dernière image de ce monde, la plus belle vision qui pourrait a elle seule déclencher l'apocalypse. Alors après un tel cadeau des cieux, ce serait m'honorer qu'on m'eu accordé le chatiment divin.
Les picotements se faisaient de plus en plus bel. Et je constatai avec horreur mes propres gestes. Je portai naturellement mes mains à mes yeux et les frottai pour que les picotements cessèrent...acte totalement humain, mais qualifié de sacrilège face à une telle vision. Je le regrettai aussitot. Avec le peu de vue qui me restait, je compris avec horreur qu'il avait disparu de mon champ de vision. Et...plus rien. Tout ce que j'avais ressenti à l'instant me semblait si lointain. Finalement, c'etait mieux ainsi, j'étais comme j'étais, et rien ne pouvait changer cela...sauf "lui". Qui etait-il? Je ne connaissais même pas son nom. J'aurais du écouter tout à l'heure...Je m'attendis a ressentir quelque chose qui ressemblai a du regret, mais rien. Je pris mon sac et le balancai sur mon dos. Il ne restait plus grand monde dans la salle, mais j'étais bien trop préocupée de ce qui vennait de m'arriver pour remarquer quoi que ce soit.
Il faisait chaud, malgré la pluie battante, j'avais donc les bras nus et ne tardais pas a regretter mon choix d'un léger débardeur. Je me faufilais entre les rangées de tables quand une main glaciale agrippant mon bras stoppa net ma lancée.
- Je te fais si peur au point que tu te mettes a courir?
Je me figeai sur place, pétrifiée. J'avais peur de me retourner et de retenter l'explérience de me noyer dans ses yeux. Ce que j'avais ressenti suffisait largement pour une seule journée, j'avais eu mon compte de nouveauté et j'aurais aimé m'enfuir le plus loin possible. Mais malgré cette telle dévotion, la plus grande partie de mon corps refusait de m'écouter. L'endroit où il avait posé sa main froide me brûlait comme si on s'était servi de mon bras pour allumer un grand feu destiné a ravager tout sur son passage. Je brûlais intérieurement, et son toucher ne faisait qu'embraser cet incontrolable feu. Et cette flamme, après avoir parcouru tout mon corps s'empara de mes yeux. Combien de temps étais-je restée ainsi, me consummant de l'intérieur et pétrifiée comme si j'étais de glace?
-...Je t'avoue que tu as un très joli dos, me dit-il.
Une nouvelle fois, je sentis comme un nouveau chaos au fond de moi, et sa voix...sa magnifique voix. D'une tonalité assez grave et pourtant qui surpasserait la plus belle des mélodies.
Je me retournai lentement et fis tout pour éviter ses yeux.
- Que me veux tu? soufflai-je
Je m'étonnai de savoir qu'il me resta encore assez de voix pour former des mots audibles.
- Juste voir tes yeux une fois, sourit-il
Intriguée, je lèvai la tête, et mon regard fut tout de suite attiré par ses yeux comme un papillon vers une lumière.
- La dernière fois ne t'as pas suffi? le defiai-je
- Sache que jamais je ne me lasserais de la lumière qui émanent de tes yeux.
Je suffoquais, pourquoi me mentait-il aussi ouvertement?
-....mes yeux? insistai-je
Il paraîssait étonné de mon incrédulité. Il pencha légèrement la tête sur le coté, en me fixant toujours. Il semblait réellement surpris. Malgré moi, son petit geste de la tête ne faisait que grandir le feu enfui en moi, pourtant déja immensément grand. Il mit fin à son temps d'étonnement qui pourtant n'avait duré qu'une fraction de senconde. La aussi je compris mieux l'expression "si seulement les secondes pourraient etre des heures", j'aurais bien passé ma vie à l'admirer. Puis, il me sourit de nouveau, redressant sa tête, ses cheveux accompagnant son geste.
- Tu n'es pas ordinaire, je le sens très bien.
Je préfèrais ne rien répondre a cela, surtout qu'il semblait qu'il ne s'etre jamais vu, lui.
- Je ne suis pas ordinaire? le questionnai-je, et sur quoi tiens tu tes propos?
Il repencha aussitôt la tête sur sa droite mais cette fois ci, il ne sembla pas étonné, mais étrangement ...amusé. Ses yeux étaient toujours rivés dans les miens.
- Pourrais-tu me faire part de ton prénom?
Il ne répondait pas à ma question, et ma frustration commencait a se faire ressintir.
- ...Heaven, lachai-je
- Heaven, répèta-t-il. Et bien! Si c'est ca le paradis, je n'aurais plus peur de mourir!
Il se mit à rire...son rire etait une douce chanson. Ses mots résonnèrent dans ma tête..."mourir"...Oh mon Dieu! Cet ange! Ce merveilleux ange! il ne lui restait plus qu'une seule et misérable année sur cette pauvre terre indigne de le porter. Ma frustration laissa place à de ...l'inquiétude, enfin, si je pouvais qualifier ce que je ressentais comme tel.
Soudain, ma peur refit surface. Je voulais tout faire pour qu'il puisse rester, pour qu'il soit présent...avec moi. Je vis qu'il laissa retomber sa main. Non, je ne voulais pas! il fallait que je trouve quelque chose à dire, n'ilmporte quoi ferait l'affaire, mais vite. Il recula d'un pas. N'osant le toucher de peur de comprendre que je ne faisais qu'un beau rève, je le retins par la parole.
- et le tiens? tentai-je
- Pardon?
Il s'arrêta net, me fixant avec étonnement. J'avais réussi.
- Ton nom...
Je le suppliais presque du regard. Il se mit alors a sourir. Si seulement ce sourire pouvait etre "normal"! Désormais, il etait gravé en moi. Il me suffisait de fermer les yeux pour l'entrapercevoir
- Night...je m'appelle Night Willeston.
- Night...rététai-je
Je ne savais pas quoi dire, son prénom ne cessait de résonner en moi comme une chanson qui repasse en boucle mais que notre coeur manque de s'arréter de battre a chacun de ses passages. Night...je n'aurais pu trouver un prénom qui lui serait plus approprié que celui la. La nuit avait donné son nom a un ange, et cet ange se l'était approprié et lui donnait le nouveau sens de "magnificence".
Alors que j'étais encore perdue dans mes pensées, il se rapprocha d'un pas et ce fut a ce moment que je remarquai sa grandeur. Il avait au moins une tête de plus que moi, et j'étais obligée de lever les yeux pour continuer à m'enivrer de son visage. De son doigt, il lèva légèrement mon menton, de façon a ce que nos yeux s'entremêlèrent. Il sourit de nouveau.
- Tu m'as demandé en quoi tu n'es pas comme toute les autres, et bien, as tu souvent vu des yeux violets, toi? souffle-t-il
Mon cœur oublia de battre et j'affichais un regard d'incompréhension.
Il se pencha de manière a atteindre mon oreille, nos cheveux se mêlèrent, et je ne cessai de m'enivrer de son odeur, une odeur qui ferait éclore toutes les plus belles fleurs du monde.
- ...Et j'aime le violet, me susurra t-il au creux de l'oreille.
Cette phrase dite, il se redressa, m'accorda un dernier sourire ravageur et s'élanca en dehors de la classe, sans se retourner, et plus vite que je ne l'aurais cru. "Un ange passe dit-on, et bien, je ne savais pas qu'il serait passé aussi vite...
Je n’ai pas, ou plutôt pu prononcer le moindre mot. Les questions se bousculaient dans ma tête. « Violets » ? Mes yeux sont noirs ! Pourquoi mentait-il ?... « Pourquoi mentait-il ?» Je ne vois pas en quoi cela m’avancerait de le savoir. La boule qui se logeait dans mon estomac avait totalement disparu. Au moins un avantage avec la première journée de cours, la matinée passée, on pouvait rentrer chez soi. Je sortis de la classe; bien entendu, j’étais la dernière.
La pluie tombait toujours et son débit avait augmenté. Tant mieux, c’était ce dont j’avais besoin. D’un pas ferme, je traversai la cour. Quelques gouttes de pluie coulaient le long de mes joues. Je ne cherchais pas a me protéger de ces gouttes glaciales. Je marchais rapidement et sans m’arrêter. J’avais l’impression de ne plus pouvoir respirer et mon regard se perdait dans le défilé du trottoir. Je ne pensais plus a rien, j’avais besoin de laisser courir mon esprit librement.
Bientôt, j’arrivai au seuil de ma maison. Machinalement, je levai la tête et y aperçu une demeure a la façade délabrée et qui laissait deviner une ancienne couleur qui se rapprochait du blanc cassé. Je gravis les marches qui menaient à la porte d’entrée. J’introduisis la clé et ouvris rapidement.
-Je suis rentrée ! annonçai-je
Je déposais les clés dans un récipient destiné a cet usage, et montai l’escalier qui conduisait à ma chambre. Il faisait encore jour et ma chambre était situé coté est. Je posai mon regard sur la fenêtre de celle-ci. La lumière inondait la pièce. La pluie avait cessé et laissé place à un magnifique soleil. Je déposai mon sac trempé à terre et me dirigeai vers la salle de bain juxtaposée a ma chambre. Même si j’avais enlevé rapidement mes baskets dégoulinant s de pluie, mon pantalon laissait encore derrière lui des traînées d’eau sur le parquet. Ma salle de bain semblait proportionnée à ma chambre, exactement deux fois plus petite que l’autre pièce qui pourtant n’était guère grande. Je m’appuyai sur le rebord du lavabo et me fixai dans la glace. Hormis le fait que mes cheveux étaient témoin du passage de l’averse, mes yeux étaient définitivement noirs. Je me mordis la lèvre, j’aimais jouer avec, des fois au point même de la faire saigner tant je ne savais m’arrêter. Le sang...pour moi, ce n'étai q'un liquide chaud qui s'écoulait de mes veines. Je n'aimais pas son goût mais adorais sa couleur. Comme je ne sentais rien, je saignais souvent, se sachant m'arrêter. Mais contrairement a ce matin, mais joues avaient légèrement rosies. Ca me frappait d'autant plus que c'était la première fois et que ça m'allait assez...bien. Je m'approchai encore plus près de la glace et frôlais ma joue. Etait-ce a cause de ce qui était arrivé ce matin? Non, impossible. Ce phénomène devait être tout simplement le résultat de la froideur de la pluie et du fait que je me tenais près du radiateur. Je commençais a frissonner. Je me détachai du miroir et me déshabillai. L'eau chaude de ma douche s'écoulaient le long de mon corps. J'avais l'impression que chaque goutte était porteuse de vie. Petit a petit, je commençais a me détendre. J'aurais voulu rester là toute ma vie.
20 h15. Ma mère m'appela pour dîner. Je déposais mon livre sur mon lit et descendis à la salle a manger. Ma mère était assise en face de moi, un plat de pâtes posés sur la table nous séparant. Elle m'attendait.
- Alors cette journée?
- Comme d'habitude, répondis-je alors que je m'installais à table. Ma mère me regarda me servir, avide d'avoir plus ample d'information.
- Tu t'es fait de nouveaux amis?
"nouveaux"? Il faudrait déjà que j'en eusse un.
- Non maman.
Elle soupira.
- Tu sais très bien qu'avoir des amis est important pour ta vie sociale! Tu crois vraiment qu'en faisant aucun effort tu parviendras a t'intégrer? Il faut que...
Je me levai brusquement. Je ne voulais rien entendre d'avantage. Ce discours, je le connaissais par cœur. Et puis a quoi bon? Elle savait pertinemment que cela ne servait a rien. Le regard dans le vide, je m'en retournai et gravis l'escalier. Je sentais dans mon dos le regard désapprobateur de ma mère. Elle ne me retint pas. A quoi bon retenir une fille qui n'a jamais dit "je t'aime" à sa mère?
Je ne prononçais pas un mot. Je repris mon livre et m'affaissai sur le lit. J'essayais de reprendre ma lecture, mais n'y parvins pas. Je refermai mon bouquin et m'adossai contre le mur. Je me pris à examiner chaque recoin de ma chambre. Dans le coin à gauche trônait une énorme bibliothèque où demeuraient une centaine de livres aussi divers par leurs couvertures que par leurs histoires. A côté se trouvait mon bureau, vide, sans photos ni lettres, un bureau sans vie, comme son propriétaire.
La fenêtre restait ouverte, et une légère brise s'engouffra. Le vent caressa ma joue. Je fermai les yeux quelques instants, le temps de profiter pleinement de ce moment de sérénité. Puis, je repris mon inspection. Les rideaux semblaient être aussi légers que le vent et ses ondulations me faisaient penser à la mer, à la seule fois où je m'y étais rendu. J'étais alors à peine âgée de cinq ans. Je me rappelais de cette étendu d'eau bleue. Et, alors que les enfants de mon âge s'amusaient a faire des châteaux de sable, je ne songeais qu'à me plonger entièrement dans cet étendue et à me laisser me noyer...me noyer, comme je l'ai fait ce matin. "Lui"...je revoyais son entrée, sa démarche, son visage et ses yeux. Je secouais la tête pour me sortir de mes pensées. Je me refusais de penser a lui. Je me levai et éteignis la lumière. Je croyais que je serais plongée dans l'obscurité totale, mais je me trompais. La nuit était tombée et la lune avait fait son apparition. Je m'approchai de la fenêtre encore ouverte, et m'appuyai sur son coté. Je fixai intensément la pleine lune et me ravivais de ses halos. Et je le revoyais, lui, encore et toujours.
Il est difficile d'ignorer quelqu'un qui porte en lui toute les facettes de la nuit et de cette lune que vous aimez tant. Il m'intriguait et je ne savais pourquoi il était à l'origine de tous ces changements en moi. Une bonne dizaine de minutes ont défilés ainsi et je ne tardais pas à regagner mon lit. Je m'étais alors persuadée que tout cela n'avait été qu'un doux rêve, un rêve ou je vivais, et que je ne tarderais pas me réveiller. Avec cette certitude présente en partie pour me rassurer, je ne tardais pas à m'endormir.

Fin du chapitre 2


tout droit réservé ®


(chapitre 3 a venir^^)


Dernière édition par le Lun 23 Avr 2007 - 17:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Sam 31 Mar 2007 - 18:00

[nalà la suiteee! =D ]
vous pourriez me donner un avis critique sur la description de Night...?? merci d'avance^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airuru.
... is Za(c)ddicted
... is Za(c)ddicted ♥


Nombre de messages : 5876
Age : 27
Localisation : Maison (avec E.T.)
Date d'inscription : 14/12/2006

Détails
Listening to: Queen, Taylor Swift...
Loving: Ponyo ♥
Watching: FNL.

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Sam 31 Mar 2007 - 19:34

J'ai tout lu d'abord ! *réclame une sucette maintenant !*

J'aime bien sincèrement =] C'est vrai que le style est .. particulier, mais bon j'aime bien ! Mais du coup, il y a des phrases assez bizarres, mal formulées... Mais l'histoire est prenante et intéressante... (Même si au fond je ne peux pas m'empêcher de comparer à Twilight xD)

C'est vrai aussi qu'au présent ça fait.. bizarre.. mais bon...

Concernant la description de Night (Muhahaha j'adore ce nom, c'est comme ça que j'appelle mon frère --'), elle est plutôt réussie je trouve ! (Mais ce mec est divinement bow ou quoi ? =| xD).. Mais la suite... la suite... est un peu lourde, enfin je sais pas comment la qualifier, elle est bien, mais.. trop (Trop quoi ? Je sais pas). Quand les deux personnages parlent, c'est bizarre, enfin pas logique... leurs réactions ne semblent pas naturelles disons...

Sinon j'adore le fait que lui puisse voir le violet de ses yeux *_* <3

Et puis... J'VEUX LA SUITE. Na. <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiliana
Shérif
Shérif


Nombre de messages : 329
Age : 29
Localisation : dans les yeux d'Edward Cullen ^^
Date d'inscription : 17/03/2007

Détails
Listening to:
Loving: Twilight ^^
Watching:

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Sam 31 Mar 2007 - 20:59

Bon, j'ai tout lu ^^
mais il y a quelque chose qui me gêne... =S
Eh bien voilà, je trouve que le lien avec le personnage nommé <<Night>> s'est passé trop vite..

Mais sinon, ça me fait beaucoup penser à Twilight, mais c'est quand même différent quand on y pense Wink ( je dirais même que c'est un peu inspiré, n'est-ce pas?)
Beau travail ^^
Continue !!!! flower
t'arrête surtout pas ! <3

et hum, plus je lis ton hisoire et plus je crois que ton texte serait encore + magnifique si ça se passerait au passé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chany1987.skyrock.com/
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 1 Avr 2007 - 9:05

heey, merci pour vos conseils^^ bon, je vais éditer et tout remettre au passé, alors ^^" (ca va prendre du temps, mais on s'en fou ^^")
en tout ca, je vous remercie vraiment^^ je vfais refaire les phrase et tout...je pense faire ca, et écrire la suite un peu plus tard, alors je vous pris d'attendre un peu, hein ^^" ( et puis c'est long de tout taper sur Word ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiliana
Shérif
Shérif


Nombre de messages : 329
Age : 29
Localisation : dans les yeux d'Edward Cullen ^^
Date d'inscription : 17/03/2007

Détails
Listening to:
Loving: Twilight ^^
Watching:

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 1 Avr 2007 - 9:33

Mitsumi a écrit:
heey, merci pour vos conseils^^ bon, je vais éditer et tout remettre au passé, alors ^^" (ca va prendre du temps, mais on s'en fou ^^")
en tout ca, je vous remercie vraiment^^ je vfais refaire les phrase et tout...je pense faire ca, et écrire la suite un peu plus tard, alors je vous pris d'attendre un peu, hein ^^" ( et puis c'est long de tout taper sur Word ><)

Dit donc, c'est une très bonne idée que tu as eu la Mitsu ^^
Allé allé au travaaaaaaaaaaaaaaaaaail!!!

mdr XD

mais non pas vrai, prend ton temps mitsu chérie <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chany1987.skyrock.com/
Mei
Membre Volturi
Membre Volturi


Nombre de messages : 1401
Age : 27
Localisation : Observe le Crépuscule
Date d'inscription : 13/01/2007

Détails
Listening to: Miyavi
Loving: Garrett
Watching: YOU XD

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 1 Avr 2007 - 9:33

J'ai lu ta suite ^^

J'aime bien, sauf l'utilisation des temps... L'imparfait est le temps de la description et le passé simple celui de l'action brève, je pense que ce serait mieux de les utiliser Wink

Ton histoire me fait vraiment penser à Twilight... Surtout Night qui serait un Edward Cullen mais en plus drageur lol

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penny.
Membre Volturi
Membre Volturi


Nombre de messages : 1328
Age : 25
Localisation : ... [celui ou celle qui dit
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 1 Avr 2007 - 9:41

TOUT LU!!
*fière*
Moi, j'aime beaucoup ton style mais il est vrai que le passé serait plus approprié surtout que ton texte est écris assez "compliqué" (c un compliment :p)
Sinon ton histoire s'inspire beaucoup de Twilight, mais je ne peux pas t'en blâmer, tous mes persos mecs principaux ressemblent à Ed, par leurs répliques, faits et gestes et beauté......
en bref, Bonne continuation..


Dernière édition par le Jeu 5 Avr 2007 - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/seliane
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 1 Avr 2007 - 11:13

hey, thanks^^

n'a y esttt!! a tout mis n'au passé T-T
vous trouvez que c'est mieux? =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airuru.
... is Za(c)ddicted
... is Za(c)ddicted ♥


Nombre de messages : 5876
Age : 27
Localisation : Maison (avec E.T.)
Date d'inscription : 14/12/2006

Détails
Listening to: Queen, Taylor Swift...
Loving: Ponyo ♥
Watching: FNL.

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 1 Avr 2007 - 11:55

Je n'ai pas eu le courage de tout relire, j'ai donc lu le début du chapitre 2, et voui ça me semble mieux ainsi xD

Mais cette phrase me perturbe : "Maintenus en bataille"... S'ils sont en bataille ses feuveux, ils ne sont pas maintenus, non ? Enfin je sais pas =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 1 Avr 2007 - 14:14

mdr airourou^^ ok, tant mieux si c'est mieu=D (ne pas chercher a comprendre la logique de cette frase^^")

et "maintenu en bataille", c'est vari que ca fait bizarre...mais comment veux tu reformuler cette phrase?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airuru.
... is Za(c)ddicted
... is Za(c)ddicted ♥


Nombre de messages : 5876
Age : 27
Localisation : Maison (avec E.T.)
Date d'inscription : 14/12/2006

Détails
Listening to: Queen, Taylor Swift...
Loving: Ponyo ♥
Watching: FNL.

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 1 Avr 2007 - 14:23

Eh bien... en bataille tout court ça ne suffirait pas ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heaven's Night   Aujourd'hui à 13:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Heaven's Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Angel Beats! Heaven's Door
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid
» Night of Champs III
» [Touchstone] Fright Night (14 septembre 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• • Fascination } :: Hors - Fascination :: Off topic :: Fan Arts-
Sauter vers: