• • Fascination }

Fascination, le premier fansite français sur Fascination, de Stephenie Meyer.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Heaven's Night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Night doit-il mourir ou pas?
oui, oui, ouiii è____é *mode sadique en force*
13%
 13% [ 3 ]
heeeeiiiin? parce qu'il y a des chances qu'il meuuuurt?? c'était pas une blague??? ç___ç
29%
 29% [ 7 ]
je veux pas savoir, je préfère avoir la surprise!
29%
 29% [ 7 ]
quéquicé Night ? ca se bouffe? >.>
29%
 29% [ 7 ]
Total des votes : 24
 

AuteurMessage
Dédé
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 48
Age : 24
Localisation : Quelque part.
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 26 Aoû 2007 - 19:33

Mitsumi : Je suis (enfin je crois) de retour sur le forum ^^ grâce à toi... J'ai continué, et c'est si triste !! Quand postes-tu la suite ?

Et NON Night ne DOIT PAS mourir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dede-et-cie.skyblog.com
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Lun 27 Aoû 2007 - 10:01

dédééé <3333 heureuse de te retrouver ici aussi^^
et night a tout a fais le droit de mourir <3


annonce : je comtpe reprendre et corriger quelques passage dans les premiers chapitres, pour que la suite soit cohérente, je vous préviendrai, merci de votre compréhention^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dédé
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 48
Age : 24
Localisation : Quelque part.
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mar 28 Aoû 2007 - 11:25

Okay, Night a le DROIT de mourir, mais je le lui interdit ! Ca serait atroce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dede-et-cie.skyblog.com
Airuru.
... is Za(c)ddicted
... is Za(c)ddicted ♥


Nombre de messages : 5876
Age : 27
Localisation : Maison (avec E.T.)
Date d'inscription : 14/12/2006

Détails
Listening to: Queen, Taylor Swift...
Loving: Ponyo ♥
Watching: FNL.

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mar 28 Aoû 2007 - 11:35

Muhahaha Mitsu ! Je propose d'ajouter un sondage "Est ce que vous aimeriez voir Night mourir ?" dans le premier message du topic... xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mar 28 Aoû 2007 - 15:00

*approuve l'idée d'airu*
ca serai bein^^ en ai-je le droit? =O
par contre, vous n'avez pas itneret a m'en vouloir si je vais contre le sondage (par exemple si vous ne voulez pas, et que je le fais quand meme mourir^^') ! è_é mais je serai heureuse de sazvoir ce que vous en pensez^^

dédé >> d'ou as tu le droit d'interdir la mort de Night, toi? >.> nan mais il n'y a que muahahahahahahah x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airuru.
... is Za(c)ddicted
... is Za(c)ddicted ♥


Nombre de messages : 5876
Age : 27
Localisation : Maison (avec E.T.)
Date d'inscription : 14/12/2006

Détails
Listening to: Queen, Taylor Swift...
Loving: Ponyo ♥
Watching: FNL.

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mar 28 Aoû 2007 - 15:26

Mais oui oui ouii tu peux. Va éditer ton premier message pour ajouter un joli sondaaage <33

Tout en sachant que les résultats n'influenceront pas l'histoire... N'est ce pas ? =P

Edit : *a voté...* Devinez quoi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mar 28 Aoû 2007 - 18:24

je me demande se que tu as voté xD
non non, ca n'influencera en rien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dédé
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 48
Age : 24
Localisation : Quelque part.
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mer 29 Aoû 2007 - 10:03

Mitsu : alors s'il n'y a que toi pour lui interdire de mourir, je compte sur toi !

* a voté *

C'est quoi ces choix de ... heu... crotte ?? (sourire forcé)
Qui sont ces sadiques que je les étripes ? * en mode sadique aussi, héhé *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dede-et-cie.skyblog.com
Céleste
Future épouse de Taylor
Future épouse de Taylor


Nombre de messages : 2676
Age : 21
Localisation : J'ai bien une idée mais...
Date d'inscription : 27/07/2007

Détails
Listening to: Over & Over - Three Days Grace
Loving: Me, I & myself xD
Watching: My phone.

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mer 29 Aoû 2007 - 11:03

Euh... Je fait parti des sadiques...

* è_é Mode sadique activé*

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dédé
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 48
Age : 24
Localisation : Quelque part.
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mer 29 Aoû 2007 - 12:46

* sort le fouet *

J'ai voté 'j'veux pas savoir...' mais j'aurais préféré un truc du genre heu.. réfléchissons... "non, je ne veux PAS qu'il meurt" (pour faire simple)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dede-et-cie.skyblog.com
Mamzelle_Malicia
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 127
Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mer 29 Aoû 2007 - 16:44

Moi je veux pas qu'il meuuuurt T_T
Mitsu t'es pas gentille lol!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mer 29 Aoû 2007 - 19:08

^^''' *se sent aimé*
je vous rapelle que les resultat influenceront en rien ma décision final^^" c'est juste pour avoir un avis de ce que vous aimeriez^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou
Amateur de Grizzli
Amateur de Grizzli


Nombre de messages : 1570
Age : 25
Localisation : Pas au pays imaginaire malheureusement.
Date d'inscription : 24/01/2007

Détails
Listening to: Stop This Song (Lovesick Melody) - Paramore
Loving: BEENJAAAMIIIN =D
Watching: Dr House

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Mer 29 Aoû 2007 - 19:28

En gros, ça veut dire que Mitsumi va tuer Night. xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://loustrange.livejournal.com
Dédé
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 48
Age : 24
Localisation : Quelque part.
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Jeu 30 Aoû 2007 - 8:56

Chut! Chut! je veux PAS !
*refuse la vérité*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dede-et-cie.skyblog.com
DiDine
Dazzling Member
Dazzling Member


Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Quimper !!
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Jeu 30 Aoû 2007 - 9:10

J'ai vôté : sadic! Xd

Alors c'est quand qui meurt? Mr Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Jeu 30 Aoû 2007 - 18:19

vous etes trop forte les filles xDDDDDDDDDDDDDDDDD
hum hum, j'ai jamais dit que j'allais le tuer xDDD enfin, ma décision est casi prise, mais bon, j'hésite encore ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dédé
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 48
Age : 24
Localisation : Quelque part.
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 31 Aoû 2007 - 7:17

* cache la tapette à mouche sous la table (pas de coton tige =P) *

Oui, oui, Mitsumi... Je te dirais de bien réfléchir...

*veux pas, veux pas ! *

Y'a trop de sadiques sur ce forum, c'est pas possible ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dede-et-cie.skyblog.com
Aspen
Touriste
Touriste


Nombre de messages : 46
Age : 24
Localisation : Sur une chaîse longue, dehors, à bouquiner..
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Ven 31 Aoû 2007 - 12:41

A grand cris

"LA SUITE LA SUITE LA SUITE TOUT DE SUITE"



Désolée Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://art-en-photos.exprimetoi.net
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Sam 6 Oct 2007 - 18:16

Désolée de poster la suite si tard, j'espère que vous n'avez pas completement oublier ce cher Night ^^"




1/2



Une légère brise s'engouffra dans mes cheveux. Ma main droite plaqua d'elle-même mes nombreuses mèches rebelles occasionnées. Il est souvent dur de voir la réalité en face, encore plus de l'admettre. Cela faisait un moment que j'étais sorti de l'hôpital et que je me tenais devant la porte d'accès, un moment aussi que mes joues avaient séché. Qui étais-je donc pour oser espérer que quelqu'un comme Night aurait pu m'attendre ? La salle d'attente était définitivement vide. Vide de chaleur, vide d'espoir...et ce n'était sûrement pas ma furtive présence dans la salle qui allait y changer quelque chose.

Le début d'après midi se faisait ressentir. Le soleil voilé de temps en temps par les nuages à moitié transparents réchauffait doucement les quelques feuilles mortes témoins de l'avancée de l'automne. Un pas...un seul pas, et je me détacherais de cette déception. Un pas, et il se pourrait que l'image du médecin m'annonçant mon anomalie quitte mes pensées. Un pas, un seul, et je comprendrai enfin que cette journée n'était en réalité qu'un mauvais cauchemar.

...Voilà, j'y étais parvenu. Mon pied droit, dans un effort insoupçonné s'était placé devant le gauche, et ce dernier ne tarda pas à rejoindre le téméraire. Un pas... Je me retournai et fis face au bâtiment. Je ne rêvais pas...de toute façon, je ne rêvais jamais. Désemparée, je tournai les talons et entrepris une marche vers l'inconnu.

Le désarroi s'imprégna de mon état d'esprit. Tout se dérobait autour de moi, et je savais pertinemment qu'essayer de tout rattraper serait une tentative perdue d'avance. Mais alors, qu'est ce qui me retenait encore envie ? Je n'éprouvai même pas le besoin de prononcer son nom, la réponse était évidente.

Je continuai mécaniquement de mettre un pied devant l'autre. Un pas, puis encore un. J'éprouvais le besoin poignant de marcher, de m'éloigner le plus possible, de m'épuiser, de m'effondrer...de ne jamais m'arrêter de marcher. Fuyais-je la réalité ? Peut-être, mais quelle importance ? Je devais être ridicule à marcher droit devant moi sans même savoir ma destination. Mais comme tout le monde le sait, le ridicule ne tue pas...Dieu, par contre, en a tous les droits. Mais bien gentiment assis sur son joli nuage, il se délectait de me voir ainsi souffrir à petit feu, préférant faire durer le spectacle plutôt que d'en finir une bonne fois pour toute.

Je levai la tête dans l'intention de me déchaîner contre cette « force supérieure » lorsque je remarquai se découpant sur le blanc du ciel de Reiraxalon devenu nuageux les frêles branches d'un arbre que je connaissais si bien. Je me trouvais à son pied. Aurais-je marché autant de temps ? L'hôpital se trouvait à plus d'un kilomètre du lycée. Mon corps m'avait de son plein gré conduit jusqu'ici, et je me demandais si ce genre de rébellion pouvait être qualifiée de « coïncidence ». Et puis à quoi bon ? Je ne voulais plus m'encombrer la tête d'autres dizaines de questions. Il faut savoir profiter de ce qui nous est donné.

Lentement, je m'approchai de son tronc, les yeux rivés sur ce dernier. Sa couleur café au lait s'était imprégnée du mal qui le rongeait, et ses ombres causée par ses nombreuses crevasses accentuaient ce coté couleur « brûlée » du départ. Malgré tout, il s'en dégageait une aura étrange, presque attirante.

Je posai délicatement mes deux paumes contre la rudesse de l'écorce noire, et me mis à caresser du bout de mon index les contours des multiples fissures et crevasses. Sa souffrance ne m'était pas indifférente, et je m'imaginais tout ce qu'il avait dû endurer depuis des années, à souffrir intérieurement et laissant transparaître de son mieux une façade qui laisserait croire à qui voulait l'entendre que tout allait pour le mieux. Il avait du souffrir, tellement souffrir... La solitude est quelque chose qui vous emporte si loin dans le gouffre qu'est le désespoir qu'une fois plongé dedans, vous abandonnez toute espérance de revoir la lumière immaculée du jour. Ses feuilles abîmées, chacune de ses branches et son écorce mutilée semblaient avoir tant criées et, dans ce gouffre un peu trop noir, s'être tu à jamais ne laissant plus que transparaître un dernier SOS pour ceux qui daigneraient prêter l'oreille.

J'avais laissé glisser mon doigt le long de son écorce froide d'une bonne dizaine de centimètres et entrepris de ressasser mon geste une nouvelle fois, presque pour lui témoigner un peu de compassion. Je demeurais seule, mes yeux fixés sur ce geste de va et vient, comme hypnotisée. Le reste m'importait peu.

Brusquement, l'envoûtement fut coupé court lorsque je sentis deux mains brûlantes d'audace se poser sur mes hanches, le tout accompagné d'un léger « Bouh » qui résonna au creux de mon oreille. Je sursautai. On ne changeait pas aussi facilement les habitudes. Je ne pris pas la peine de me retourner.
- Etrange, j'étais sûr de te trouver là...Pourtant, je te croyais à l'hôpital, dit-il de sa voix mielleuse.
Nous restions là; lui, ses mains sur ma taille et me soufflant à mon oreille, et moi, pétrifiée de sentir sa respiration saccadée venir mourir sur ma peau.
- Je t'y croyais aussi, répliquai-je.
Il haletait. Il semblait avoir tant de mal à reprendre sa respiration, et ce, sans aucun bruit. Je ne le voyais pas, mais ses mains servaient d'intermédiaire.

Peu à peu, il reprit contrôle de son corps. Sa respiration elle aussi reprit un rythme convenable et ses mains se figèrent. Une minute s'écoula. Je ne tenais plus, j'avais officiellement atteint mes limites. Chaque seconde qui passait m'était fatales, mais je luttais, me convaincant qu'il faut se battre parfois même des années pour décrocher un morceau de paradis. A ce moment précis, j'hésitais. Où étais-je exactement ? Au paradis ? En enfer ? Son souffle me brûlait la peau, et en pauvre condamnée que j'étais, je le laissais faire. Puis, il rompit le silence.
- Savais-tu que, en plus d'avoir un joli dos, tu possédais un très joli cou ?
Tout bien réfléchi, j'étais en enfer. Et le diable semblait à tout prix vouloir me rallier à sa cause en me faisant succomber à la tentation. Si je résumais la situation, Dieu se délectait de me voir ainsi souffrir et le diable en personne me voulait auprès de lui... J'en arrivais à me persuader que me concernant, le bouddhisme serait une bonne chose...

Puisque le diable s'intéressait à moi, autant lui en montrer digne en priant pour que je ne succombe pas. Cette idée en tête, je me retournai brusquement, un peu trop peut-être. Night, étonné de mon geste eut l'étrange instinct de me retenir, alors que tout être normalement constitué aurait eu le réflexe d'écarter ses mains. Night, non. Il était tout sauf « normal ». Et puis après tout, qu'est ce que la normalité ? En résumé, mon volte-face ne fit qu'aggraver la situation. Je me retrouvai qu'à quelques centimètres de Night qui abaissa sa tête à la hauteur de la mienne. Et en plus d'avoir dérobé ma liberté, il avait resserré son étreinte. Le diable m'en voulait-il donc à ce point ? Night avait posé délicatement sa tête contre le haut de mon crâne, nos deux fronts reposant l'un sur l'autre.

Autre contraste. Il était brûlant. Son front incendiait malencontreusement le mien. L'étreinte brûlante de ses paumes n'était donc pas qu'une simple exagération de ma part. Une fièvre atroce le rongeait.
- Tu n'étais pas obligé de courir, remarquai-je à mi-voix.
Son regard se fixait sur le sol, et sa tête, contre la mienne. J'aurais voulu lutter mais il ne m'en donnait pas l'occasion.
- Mais je n'y peux rien, moi, se défendit-il, lorsque j'ai constaté ton absence, mon corps a réagi tout seul.
Je ne le vis pas, mais je devinais son sourire. Sa fière devenait inquiétante, un peu trop à mon égard.

J'eus un mouvement de recul. Il ne me retint pas.
- Te rends-tu comptes que tu es brûlant ? m'inquiétai-je.
Bien sûr, il prit ma remarque à la légère.
- La faute à qui ? m'accusa t-il. Ce n'est pas vraiment simple de se contrôler lorsque tu es dans les parages !
Irrémédiablement, je sentis mes joues s'enflammer à leur tour. Pourquoi donc les pompiers ne sont jamais là lorsqu'on a le plus besoin d'eux ?
- Je suis sérieuse ! Tu as une fièvre monstrueuse. Tu devrais aller te reposer ! m'enquis-je.
- D'accord.
Je ne m'attendais pas à une réponse aussi rapide. J'avais pris l'habitude de le voir me contredire.
- Mais avant, poursuivit-il, j'aimerais que tu me rendes un service.
Je savais pertinemment qu'il était risqué d'accepter, mais il en allait de sa santé.
- Tu me promets que tu iras te reposer après ?
- Promis, répondit-il.
- Bien, je t'écoute, alors.
Il esquissa un furtif sourire innocent et sortit de sa poche droite une petite boîte noire et me la tendit.
- Accepte ceci.
J'avais peur de comprendre. Je repoussai légèrement son présent en bredouillant pathétiquement.
- Oh non...je...je ne peux pas accepter, je...
- Alors je vais mourir ici, répliqua t-il.
Il avait retrouvé son expression audacieuse.
- Hey ! mais c'est du chantage ce que tu es en train de me faire ! m'indignai-je.
- Mmmh, je n'en dirais pas autant, mais il se pourrait que ce soit le mot le plus approprié.
La petite boîte ornée d'un fil argenté peint sur son contour me narguait ouvertement. Je fis des allées retours entre cette dernière et son actuel possesseur. Dans sa paume blanche et prodigieusement dessinée trônait son énigmatique présent. Il me le tendait sans faiblir, un sourire accroché aux lèvres.

A contre cœur, je lui pris de ses mains la fameuse boîte sans cacher ma répulsion.
- Merci pour la boîte, elle est très jolie. Mais comment as-tu deviné qu'il me manquait une boîte noire comme celle la? Comment savais-tu que je possède une collection de boîtes chez...
Il soupira amusé puis coupa court à mes remerciements pourtant engagés.
- J'aime ton sens de l'humour, mais il serait temps que tu l'ouvres, tu ne crois pas ?
Je lui lançai un regard accusateur et fixai de nouveau mon attention sur la « précieuse pièce de ma collection » certes, imaginaire. En priant de tout cœur que la boîte ne contiendrait qu'un léger et furtif coup d'air, je m'appliquais à l'ouvrir délicatement...

Elle renfermait ce que j'admirais depuis longtemps, ce que j'avais déjà tant remarqué, ce que je n'osais à peine imaginer entre mes mains indignes. Instinctivement, je regardais son oreille gauche. Oui, je ne me trompais pas, c'était irrémédiablement la même...
- Oh non, sincèrement, je ne peux accep...
- Dis moi plutôt si elle te plaît ! me coupa t-il sans l'ombre d'un regret.
Prise au dépourvue, je me mis à balbutier pathétiquement.
- Et bien... oui, naturellement ! Elle est magnifique, mais c'est beaucoup trop ! Et puis elle a dû te coûter une fortune...

Son sourire s'étira un peu plus au fur et à mesure que je complimentais son présent.
- Une fortune ? répéta-t-il en penchant légèrement sa tête à sa droite. T'exagère, je n'ai pas les moyens de t'offrir un objet provenant directement de la plus luxueuse des bijouteries !
Je fermis quelques instants mes yeux, soulagée.

- Et bien, essaye la, pour voir, poursuivit-il. Je suis sûr que cette croix t'ira à merveille !
Il n'avait pas attendu ma réponse, et avec une rapidité surprenante, il avait pris avec délicatesse les deux extrémités de la fine chaîne argentée qui accrochait la fameuse petite croix scintillante de la même couleur. Il s'était rapproché et se tenait à présent face à moi. Je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi impudent. Il semblait épouser mon corps, pourtant, on ne se touchait physiquement pas. Il tenait prisonnière mon âme alors qu'on ne se frôlait à peine. Qui a dit que les jeux d'enfants sont sans danger ? Rappelez moi de ne jamais jouer à colla maya avec lui...

Résignée, je ne protestais plus. Mes cheveux ramenés en queue de cheval facilitèrent l'audacieuse venue de la chaîne. Dans un élan débordant de grâce, Night déposa doucement la petite croix sur ma peau nue. Vêtue d'un simple débardeur qui laissait entrevoir une partie de ma peau, le pendentif dorénavant posé sur cette dernière semblait être taillé dans la glace. A son contact, un léger frisson me parcourait le long du dos. Son impact pourtant glacial me brûlait littéralement. Comment une si petite chose pouvait-elle concrétiser autant d'effets ?

Avec lenteur et fermeté, Night se pencha au dessus de mon épaule droite, ses bras semblant emprisonner mon cou. On aurait dit...mais il y a toujours un grand écart entre ce que l'on dirait, et ce qu'il en est réellement. Il paraissait avoir des difficultés avec le fermoir...À moins que ce ne soit encore une exagération de ma part. Je volais au paradis, mais paradoxalement, je brûlais en enfer. Quelques mèches de sa somptueuse chevelure me chatouillaient le creux de l'oreille. On était en ce moment même en train de déverser sur moi une pluie de plumes provenant tout droit du ciel.

Un parfum d'une excellence rare se propageait jusqu'à moi. Son exquise odeur qui m'obligea à contrôler ma propre respiration. Une plus grande inspiration et je défaillirais de plénitude. Je ris intérieurement, cette sensation... à croire que je me droguais...D'un côté, c'était quasiment ça. Sauf que « ma » drogue possédait de magnifiques yeux et une inimaginable chevelure.

Les autres drogues ordinaires, elles, apprennent à oublier pour quelques instants nos défauts, nos souffrances, nous même...Quelques autres encore changent littéralement le consommateur, que ce soit pour une minute, ou pour des heures entières. Et d'autres encore nous apprennent à mourir...En résumé, que de points communs avec ma dépendance. Sauf que Night était aux yeux de la Justice « légal » et « innocent ». Personnellement, si la fonction de juge m'aurait été accordée, je punirais Night de la séquestration de mon cœur, et, pour le reste de sa vie, je le condamnerais à m'aimer...

Oui, Night était ma propre drogue, et je n'avais pas besoin d'aller en Inde pour m'en procurer. Ma dépendance se tenait devant moi, sous mon nez, à me tenter sans aucun remord.
Doucement, il se redressa, un sourire empli de satisfaction accroché aux lèvres et les yeux scintillants de beauté.
- J'en étais sûr, déclara t-il avec modestie, j'ai de très bons goûts ! C'est tellement...magnifique.
- Il est vrai que tu as très bien choisi ce pendentif, il est absolument...
- Je ne parlais pas de ta croix, m'interrompit-il de nouveau, mais de toi, Heaven.
Je me mordis la lèvre inférieure. Je ne méritai pas autant de sympathie. Night dut remarquer ma gêne car il se mit à rire. Mon odorat, ma vue, mon touché, et maintenant mon ouïe étaient marqués à jamais, ne supportant dorénavant plus aucun autre facteur susceptible d'égaliser tout ce que j'avais ressenti jusqu'à présent. Comme toujours, tout cela était de sa faute...




suite a venir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DiDine
Dazzling Member
Dazzling Member


Nombre de messages : 680
Age : 24
Localisation : Quimper !!
Date d'inscription : 29/05/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 7 Oct 2007 - 9:21

J'adore toujours autant et ne t'inquiète pas on ne risque pas d'oublier Night aussi vite! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamzelle_Malicia
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 127
Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 7 Oct 2007 - 18:06

Pfiouuu ce que Night peut être bavant Dribble
Mr Green Mr Green
C'est toujours aussi excellent !!!!! Vivement que tu mettes la suite maintenant flower (j'adore ce smiley xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Airuru.
... is Za(c)ddicted
... is Za(c)ddicted ♥


Nombre de messages : 5876
Age : 27
Localisation : Maison (avec E.T.)
Date d'inscription : 14/12/2006

Détails
Listening to: Queen, Taylor Swift...
Loving: Ponyo ♥
Watching: FNL.

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 7 Oct 2007 - 20:11

Heeen Mitsu chaussette qui puuue ! (Ahem.) LA SUITE ENFIIIIIIN ! *va lire xD*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gwendolinew
Vampire
Vampire


Nombre de messages : 575
Age : 25
Localisation : Paris powaaaaaaaaa (enfin la banlieu quoi XD)
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 7 Oct 2007 - 20:41

Arrrrrg Mitsumiiii !

Franchement chui trop trop heureuse, là! Le temps des vacances, j'avait ôté Heaven's Night de ma tête et puis en revenant aujourd'hui sur le fofo, tu peux même pas t'imaginer combien j'était heureuse de voir qu'il y avait 3 chapitres en plus !!! Surtout que le rythme s'accelere tellement que limite on a envie de retenir sa respiration xD alien

Citation :
Je posai délicatement mes deux paumes contre la rudesse de l'écorce noire, et me mis à caresser du bout de mon index les contours des multiples fissures et crevasses. Sa souffrance ne m'était pas indifférente, et je m'imaginais tout ce qu'il avait dû endurer depuis des années, à souffrir intérieurement et laissant transparaître de son mieux une façade qui laisserait croire à qui voulait l'entendre que tout allait pour le mieux. Il avait du souffrir, tellement souffrir... La solitude est quelque chose qui vous emporte si loin dans le gouffre qu'est le désespoir qu'une fois plongé dedans, vous abandonnez toute espérance de revoir la lumière immaculée du jour. Ses feuilles abîmées, chacune de ses branches et son écorce mutilée semblaient avoir tant criées et, dans ce gouffre un peu trop noir, s'être tu à jamais ne laissant plus que transparaître un dernier SOS pour ceux qui daigneraient prêter l'oreille

Waaaaa j'ai adoré ce passage! Et puis plein d'autre aussi mais disons seulement que si je me mettait a citer tout ton roman, ça srait un peu embêtant... Razz

Sinon bien sûr j'ai voté, et pour tout dire j'avait autant balancé a la poubelle l'idée que Night pouvait mourir que celle que Heaven pouvait devenir aveugle! C'est tellement triiste ! Crying or Very sad

Bref bref que d'aventure,j'ai du mal a avoir oser penser que tu avait décider d'abandonner ton idée de faire ce livre (surtout t'arrête pas!!T'en fait au moins rêver une!) Evil or Very Mad

Et (j'ai bien vu que tu mettait du temps a tout recopier mais disons que j'ai du mal a m'en empêcher ^^) A quand la suite? Mr Red


Sinoooon dans la toute dernière partie, je voulais juste dire que je croyait trop que c'était le demi frero de Night que rencontrait Heaven.Je m'explique :

_Quand il arrive, il dit ça :"Savais-tu que, en plus d'avoir un joli dos, tu possédais un très joli cou ?", c'est a dire exactement comme son frere dans la boulangerie!
_Et puis il fait aussi des trucs "bizarre" du genre:"je sentis deux mains brûlantes d'audace "

Et donc dans ma tête c'était un mic mac des deux willeston qui parlaient a Heaven.


...Mais ne t'inquiète pas, je suis très bizarre moi aussi xD

Petit résumé de mon post : "génial! ...a quand la suite? Big Grin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsumi
Lycéen(ne)
Lycéen(ne)


Nombre de messages : 224
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2007

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 14 Oct 2007 - 17:19

waw, waw, merci a toutes, ca m'encourage a écrire la suite^^

gwendolinew, ton post me touche énormement^^ le fait de savoir qu'au fond, tu n'as pas oublier ce cher Night^^

bref, j'aime aussi beucoup le passage que tu as cité^^ je pense que j'ai bien réussi a définir les sentiment de l"arbre" xD ^^

a quand la suite? mmmmmmh faudrait que je me remette a la plume... ce soir, je vais essayer^^


et pour le fait que tu ai confondu Night et Ethan, je tenais juste a te dire que Night est sencé etre bien plus grand que Heaven, contrairement a Night...
Rt puis Night a tout a fait le droit d'etre audacieux quand il le veut è_é *supporte son propre perso xD*

et pour le "tu as un très joli cou", je faisait référence a Night, tout au début de l'histoire, quand il disait a Heaven" tu as un très joli dos" ...

bref, heureuse que cette histoire vous plaise^^ j'ai hate de finir tout ca pour tenter de le faire publier =)
sinon, j'imprimerai moi meme une centaine d'exemplaire et je les vendrais de mes propres mains è_é *est completement sérieuse*

mais avant tout...faudrait que je me mette a écrire xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxxy
Joe's french lover ♥.
Joe's french lover ♥.


Nombre de messages : 6539
Age : 29
Localisation : Clermont-Ferrand.
Date d'inscription : 16/04/2006

Détails
Listening to: One Night Only.
Loving: JOOOE ♥
Watching: Doctor Who.

MessageSujet: Re: Heaven's Night   Dim 14 Oct 2007 - 17:34

Hem... Mitsumi... Tu sais que c'est un forum sur Fascination, ici ? Pas un forum où on vient juste pour des fics. Donc si tu viens rien que pour ça, c'est pas la peine. Y'a des sites exprès pour ça.

_________________
    all i want is
    something to
    believe in
    even if it's
    just to hear
    your name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myrdhin.livejournal.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heaven's Night   Aujourd'hui à 15:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Heaven's Night
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Angel Beats! Heaven's Door
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid
» Night of Champs III
» [Touchstone] Fright Night (14 septembre 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• • Fascination } :: Hors - Fascination :: Off topic :: Fan Arts-
Sauter vers: